Accueil > Articles conseils > Budget, Economies > Impôts / CAF > CAF : allocations des enfants en famille recomposée

CAF : allocations des enfants en famille recomposée

jeudi 24 octobre 2013 , dernière modification : jeudi 10 septembre 2015, par Easy Tribu

Il y a tellement de formalités lorsque nous divorçons et/ou que nous reconstruisons notre vie en famille recomposée, que nous pouvons passer à coté d’informations fort utile pour votre porte monnaie.

Voici une rubrique dont la source est le site de la CAF qui vous permettre d’y voir plus clair :

Vous partagez la garde de votre enfant avec son père ou sa mère

  • Quelle est votre situation ?

Vous êtes séparé, ou vous vous séparez, du père ou de la mère de votre ou de vos enfant(s) et vous partagez sa (leur) garde.
Vous remplissez les conditions générales pour bénéficier des aides de la Caf.

  • Que devez-vous savoir ?

Ce changement de situation familiale peut avoir une conséquence sur le calcul de vos aides. Vos droits vont être recalculés sans tenir compte des revenus de l’autre parent de votre ou de vos enfant(s).
Les prestations familiales sont versées au parent chez lequel l’enfant réside. Elles dépendent du nombre d’enfants vivant au foyer.
Si un ou plusieurs de vos enfants sont en résidence alternée, seules les allocations familiales peuvent être partagées entre les parents. Consultez la fiche « Enfant(s) en résidence alternée »

  • Que devez-vous faire ?

Pour gagner du temps, si vous êtes allocataire, vérifiez que votre situation est à jour et déclarez rapidement votre séparation dès la fin de la vie commune dans l’Espace Mon compte.
Si votre conjoint ou concubin était le seul titulaire du compte bancaire sur lequel étaient versées vos aides, déclarez en ligne vos nouvelles coordonnées bancaires, dans l’Espace Mon compte.
Si vos enfants sont en résidence alternée, téléchargez la demande « Enfant(s) en résidence alternée » et renvoyez-la, par courier, à votre Caf.
Si vous êtes bénéficiaire du revenu de solidarité active (Rsa), vous devez engager des démarches pour faire fixer la pension alimentaire (médiation familiale ou action en justice). Vos droits au Rsa seront alors réétudiés.
Que vous soyez bénéficiaire du Rsa ou non, une allocation de soutien familial (Asf) peut vous être versée dans l’attente de la fixation de la pension alimentaire.

Un choix judicieux en fonction du nombre d’enfants dans le Foyer

Nous vous recommandons de faire vos calculs pour le choix de l’allocataire, car si un des 2 parents est en famille recomposée et que son conjoint bénéficie déjà de prestations, le cumul du nombre d’enfants peut rapidement faire monter le montant des prestations familiales :

Montant (du 1er avril 2014 au 31 mars 2015)
Le montant mensuel des allocations familiales varie selon le nombre d’enfants à charge au foyer (si vous remplissez les conditions générales et que vous avez au moins 2 enfants de moins de 20ans à charge) :
2 enfants : 129,35 € ;
3 enfants : 295,05 € ;
4 enfants : 460,77 € ;
par enfant en plus : + 165,72 €.
Par ailleurs, le montant de vos allocations familiales est majoré quand les enfants grandissent (cf site de la CAF)

A noter : si vous tardez à informer votre Caf d’un changement de situation et que celui-ci entraîne la baisse ou la suppression d’une aide, vous devrez rembourser la somme perçue en trop.

Voir en ligne : Site de la CAF

Répondre à cet article

Qui êtes vous ?

Participez à la communauté

Partagez vos infos, vos idées, votre avis

Je veux contribuer !