Accueil > Articles conseils > Juridique, Loi Famille > Spécial Loi Famille > Vos témoignages relevés sur notre pétition contre la loi Famille

Vos témoignages relevés sur notre pétition contre la loi Famille

mercredi 27 août 2014 , dernière modification : mercredi 9 septembre 2015, par Easy Tribu

Mots-clés

Nous avons souhaité vous présenter quelques verbatims tels qu’émis par les signataires de notre pétition, pour témoigner des situations compliquées dans les familles recomposées comme dans les familles monoparentales qu’il va falloir gérer si cette loi Famille venait à être votée.
Nous vous rappelons qu’après avoir été adoptée à l’Assemblée Nationale, elle devra être votée par le Sénat.
Il y a Urgence à la Mobilisation, avant qu’il ne soit trop tard.

  • « Où est l’intérêt de l’enfant ? On le partage comme un bien mobilier ! Ce qui est scandaleux c’est que les professionnels de la petite enfance n’ont même pas été consultés.... De plus les femmes victimes de violences physiques ET psychologiques ne sont pas protégées . C’est un retour en arrière pour les femmes au bénéfice des hommes qui sont dans le chantage , le harcèlement et la manipulation . La rédaction de cette loi a été bâclée et ne peut être votée sans beaucoup de précaution et notamment des études pedopsychiatriques en amont . Les juges ne sont pas médecins . La loi ne peut omettre les besoins psychiques/ médicaux de l’enfant »
  • « Nous sommes contre cette mise sous tutelle des mères sous patriarcat tout puissant. »
  • « Une résidence alternée 7 jours / 7jours imposée sur ma petite fille de 2 ans à l’époque (4 ans 1/2 aujourd’hui). Un père qui paye difficilement ses frais de nourrice, qui m’insulte devant notre louloute à chaque échange, qui me la ramène au volant, ivre... une petite fille qui ne veut pas aller chez son Papa, un père qui ne prend pas de congés avec sa fille, qui ne suit rien de sa scolarité, de sa santé, qui ne communique pas sauf pour me traiter de tous les noms.... 2 ans de combat pour tenter de changer ça et toujours pas de réponse de la justice.... Dans un conflit parental, cette loi ne fera qu’aggraver des situations déjà compliquées, et donnera encore plus de poids à ces pères égoïstes qui prennent leurs enfants pour des pions, qui les utilise pour se venger des mères.... »
  • « Parce qu’il n’y a pas de raison que le parent qui n’a pas la garde (et donc toute la liberté de refaire sa vie comme il l’entend sans que personne le lui dise quoique ce soit) ait "en plus" tout le loisir d’intervenir/contrôler/diriger (?) la vie de l’autre parent sous prétexte d’une autorité parentale appliquée abusivement (rencontre d’un conjoint, nouvelle famille, déménagement...). Ce n’est pas équitable. »
  • « Dans mon cas : 3 ans sans aucunes nouvelles...lui permettre un droit de regard sur ma vie actuelle alors qu’il ne s’intéresse pas à ses 2 fils...Certainement pas. Il ne se pose pas de questions...En revanche lui donner encore plus de droit serait encore une fois, une solution pour lui de me harceler ... »
  • « Les enfants d’abord ! »
  • « Cette loi permet à l’ex-conjoint d’exercer son emprise et son contrôle permanent car on est obligé de vivre à proximité. La liquidation de la communauté, oui, mais les enfants ne sont pas des biens qui nous appartiennent. C’est leur intérêt qui doit être supérieur aux droits des parents »
  • « Je vis avec mes enfants (2) a 11000 km de leurs pere, je me bats depuis 8 ans pour la pension alimentaire, ( 37000 euros de retard) mes enfants ont grandis ,je sais qu ils ont des blessures dure a cicatrisées ;la justice trop longue ,et moi je ne vie que pour mes enfants et mon travail afin de subvenir a leurs besoin , memme si je sais que mon salaire de coiffeuse ne suffit pas pour une famille de 3 personnes ; ma vie de femme est entre parenthese depuis 8 ans. j ai decider d etre maman a 26 ans et j assume memme si aujourd hui j ai le sentiment de faire le papa et la maman ( ce qui est impossible..) je suis triste pour mes enfants de l image qu ils peuvent percevoir de la famille et du role de chaque parents .triste de voir que la personne que j ai choisi pour faire des enfants , qui me parlais de la famille ricoré.. aujourd hui me dit ce rendre insolvable et travail au noir pour ne pas verser de pension. triste de voir qu un papa puisse faire une chose pareil pour ne pas subvenir au besoin de ces enfants, et triste que la justice n ai pas les moyens de verifier et de punir ces etres si pitoyable...mes enfants sont ma colone vertebral , ma force, mais nous vivons une violence economique, qui nous empeche de vivre normalement , depuis 8 ans nous SURVIVONS......... »
  • « Stop au retour du système patriarcal »
  • « Loi non conforme aux intérêts supérieurs de l’enfant et qui maltraitera davantage les femmes dans des situations conflictuelles et violentes »
  • « Lorsque l on est victime de violences ,la séparation est justement la ,pourquoi cette loi met ses familles face a leurs agresseurs ! »
  • « A tous ces gens qui nient ou rejettent la place de la maman auprès de ses enfants au profit de pères (sans renier la place du père entendons-nous bien), je leur réponds que nous sommes des mammifères et qu’en tant que tels, jusqu’à preuve du contraire, ce sont bien les femelles qui sont à même de s’occuper de leurs progénitures. J’ajouterais qu’il est grand temps également que le gouvernement prennent en compte qu’une pension est dite "ALIMENTAIRE" et qu’il doit tout mettre en oeuvre pour qu’elle ne soit plus prise en compte dans la déclaration de revenus du parent "gardien". Ce qui participe aujourd’hui davantage à l’appauvrissement des familles monoparentales. A bon entendeur. »
  • « Ce n’est pas possible qu’une loi comme celle là puisse passer un jour ! »
  • « Non au fait que le parent qui n a pas la garde puisse nuire au choix de vie de l autre parent , faire en sorte que l autorité parentale soit destituée quand il y a eu violences . Et enfin permettre aux enfants d être entendus dans leur envie et besoin quand garde alternée est demandée . »
  • « Cette loi est une loi soutenue et voté par les pro masculiniste. Cette loi fait primer l interet des adultes sur celui de l enfant, l enfant n’a déjà pas de droits propres et il faudrait accepter une loi qui supprime l’intérêt de l enfant au profit de l adulte ??!!! Arretons la mascarade ! On impose pas par une loi, on fait du cas par cas car chaque famille et séparation est unique ! Plus d encadrement et de formations pour les JAF surtout ! »
  • « Il est certain que pour des parents responsables aptent à conserver une communication saine il n y a pas besoin de loi . Cette loi ne protégé en rien l intérêt de l’enfant c est honteux ! »
  • « Non, non, non et non pour cette nouvelle loi, avez-vous pensé à poser la question aux enfants ? Car comme d’habitude on ne pose pas la question aux enfants et pourtant ils sont concernés, moi qui suis adulte je dis non non et non . »
  • « Dans l’intéret supérieur des enfants , privilégier leur audition par le J.A.F. quant au choix de leur résidence ,y comprise une émancipation de leur majorité dés l’age de 16 ans. »

Voir en ligne : Pétition contre la Loi Famille

Répondre à cet article

Qui êtes vous ?

Participez à la communauté

Partagez vos infos, vos idées, votre avis

Je veux contribuer !