Accueil > Articles conseils > Loisirs Vacances > Réussir > Réussir ses premières vacances en famille recomposée : mode d’emploi

Réussir ses premières vacances en famille recomposée : mode d’emploi

mercredi 2 juillet 2014 , dernière modification : jeudi 10 septembre 2015, par Easy Tribu

Mots-clés

Enfin les premières vacances pour la famille recomposée : l’occasion de mieux faire connaissance avec les enfants de son conjoint, de profiter de ses enfants, de son conjoint, de son temps. Mais les pièges sont nombreux et les vacances peuvent vite être gâchées. Il y a les couples qui choisissent le moment des vacances pour faire les présentations entres les enfants et le nouveau beau-parent, et puis ceux qui ont commencé à se découvrir plus tôt dans l’année. La cohabitation peut donc apparaître comme un changement brusque pour certains où chacun va devoir trouver sa place et composer avec les autres.

Mode d’emploi pour des premières vacances réussies :

Misez sur la préparation

La préparation n’est pas seulement utile pour régler les questions d’organisation et de logistique, elle peut permettre également d’instaurer un état d’esprit positif avant le départ en vacances. Mettre à contribution toute la famille est un élément clé de la réussite de vos premières vacances. Découvrez comment mettre toutes les chances de votre côté dés l’anticipation dans notre article : Réussir vos vacances en famille recomposée ; misez sur la préparation

Une excellente préparation est essentielle mais il va falloir aussi composer avec les aléas des vacances : une météo catastrophique, une déception sur le lieu de vacances, des rencontres, les tensions, les disputes, les désaccords risquent de venir perturber ce moment de l’année tant attendu.

Quoiqu’il arrive, les vacances vous permettent réellement de donner une excellente base à votre nouveau foyer qui est en construction, car vous avez le temps de constituer des bases solides.

Les conseils que nous vous donnons ci-dessous vous permettront, non seulement de passer d’excellentes vacances, mais aussi de donner à votre famille recomposée toutes les chances de réussir.

Passer du temps avec son enfant

Vos enfants ont vécu une séparation, ils ont dû faire leur deuil de la vie d’avant et ce deuil n’est peut-être pas terminé. Il n’est pas toujours facile de trouver les mots pour parler à son enfant, de savoir jusqu’où on peut aller dans les explications et surtout de savoir comment il va réellement.
L’âge de l’enfant joue également beaucoup, lorsqu’il est petit, il vit dans l’instant, se pose peu de questions, et suit plutôt les sentiments qui l’anime (tristesse, colère, joie, ...).
A l’adolescence, c’est plus compliqué, car les enfants comprennent mieux, jugent, et sont plus affirmés dans leurs réactions.

Il est indispensable de "faire le point" avec son enfant, de profiter des vacances pour passer du temps avec lui, et rien qu’avec lui.
Vous lui signifiez ainsi combien il compte pour vous, toute l’importance qu’il a pour vous.

Et puis, vous pouvez évaluer dans quel état d’esprit il se trouve, s’il est heureux et bien dans ses baskets.

Quant à savoir quoi lui dire, c’est assez simple. On dit souvent que les enfants n’ont pas besoin de mots et qu’ils ont tendance à comprendre tout ce que vous voulez cacher. Alors ne pensez pas qu’il y ait des sujets tabous, bien au contraire, les enfants ont besoin de vérité, de logique et de cohérence pour comprendre.

Ils peuvent comprendre que des parents ne s’aiment plus, que des parents ne s’apprécient plus à tel point qu’ils ne souhaitent même plus communiquer. Ils peuvent comprendre que vous aimez une autre personne.
Parlez-lui de vous, ce que vous faîtes en son absence, les moments particuliers où vous pensez à lui, et surtout demandez lui comment il va !

Rassurez le sur l’amour que vous lui portez, il sera d’autant plus facile pour lui de se tourner vers les autres membres de la famille recomposée : son beau-parent, les enfants de celui-ci par exemple.

Peu importe si votre enfant parle peu, ou pas (cela dépend beaucoup de l’âge et de la personnalité) il vous entendra, et c’est peut-être ce qui compte après tout.

Passer du temps avec chacun

Réserver des temps à deux, avec votre conjoint, avec l’enfant de votre conjoint est également indispensable. Si votre enfant doit comprendre que vous l’aimez toujours, peu importe que votre vie ait changé, ceux qui vous entourent doivent tout autant appréhender la considération que vous leur portez, et notamment les enfants de votre conjoint.
Pas la peine d’en faire "des caisses" et de passer vos journées à jouer avec eux, vous devez aussi composer avec votre personnalité. Une balade sur la plage, le temps d’une baignade, une activité partagée, sont des petits gestes qui compteront beaucoup dans la nouvelle relation que vous allez créer.
Si vous appréhendez cette nouvelle relation, découvrez comment Bien démarrer sa relation avec les enfants de son conjoint
Parfois, vous en êtes déjà au stade où vous ne supportez pas l’enfant de votre conjoint, et la seule idée de passer des vacances avec lui vous gâche votre plaisir. Cela arrive plus souvent qu’on ne le pense, mais c’est loin d’être insurmontable. Retrouvez notre article : je ne supporte pas l’enfant de votre conjoint

Les enfants respectifs des deux parents doivent également apprendre à se connaître. Les vacances sont le moment privilégié pour démarrer une belle relation entre eux..

Les vacances sont idéales pour créer des liens car elles donnent du temps, le temps de profiter de tout le monde et de découvrir chacun individuellement.

Tout le monde doit en profiter : beaucoup de liberté dans un petit cadre

Les vacances doivent rester des vacances : profiter, se reposer, jouer, passer du bon temps
C’est le moment de trouver de la souplesse et de suivre un maître mot : le plaisir.
Faire plaisir à chacun, c’est considérer que chacun a sa place dans cette famille : une sortie vélo pour faire plaisir à Jules, une journée plage pour le bronzage de belle-maman, une journée canyoning pour papa et Théo, les sportifs de la famille, une soirée "sans enfants" pour que le couple se retrouve, et une soirée "fête du village" pour faire danser les enfants !

Mais le plaisir de l’un ne doit pas entraver le plaisir de l’autre.

Décider ensemble des quelques règles qui vont régir la cohabitation ne peut être que salutaire. Car finalement, le cadre soulage tout le monde quand il est clair : horaires de sortie, rangement, soin des affaires, attitude ....

Profiter des conflits pour régler les problèmes

Les conflits, c’est bien, ils permettent d’extérioriser les sentiments. Il vaut mieux que ça explose, au moins on peut agir.
Que ce soit entre les enfants ou entre un enfant et son beau-parent, il est important de traiter le conflit pour en connaître la cause profonde. Ne pas attendre que ça passe, au risque de créer de la frustration tout au long des vacances. C’est le moment de parler des difficultés s’il y en a.
Il faut aussi se dire qu’il est tout à fait normal que des tensions apparaissent au fil des vacances : une cohabitation n’est jamais facile encore plus si les enfants ont eu des habitudes avant radicalement différentes.

On demande beaucoup a des enfants dont les parents se sont séparés : ils subissent un choix qu’ils n’ont pas décidé et doivent s’adapter à deux nouveaux foyers avec des temps de présence variables. Pensez toujours que la famille recomposée c’est aussi le moyen pour eux de s’enrichir humainement très fortement et n’hésitez pas à leur rappeler tous les avantages qu’ils peuvent y trouver.

Parler de l’avenir

Se construire tous ensemble c’est aussi évoquer l’avenir, partager des projets, se projeter vers le futur. Rien de tel que d’évoquer avec chacun comment il voit son avenir, ce qu’il a envie de faire, parfois prendre des décisions : choix d’un sport à l’école, de refaire une chambre, d’organiser un évènement.
Dites vous que si chaque personne de votre famille recomposée arrive à se projeter dans l’avenir, c’est que vous avez tout ce qu’il faut pour réussir.

Les premières vacances des familles recomposées, c’est le moment idéal pour construire des liens ! Bien entendu, tous les conseils sont à prendre pour le reste de l’année, la seule différence, c’est que le temps des vacances est propice à leur mise en œuvre d’une manière très condensée, dans un contexte où le stress quotidien n’est plus de mise.

Lire aussi :
Réussir vos vacances en famille recomposée ; misez sur la préparation
Bien démarrer sa relation avec les enfants de son conjoint
Réussir à créer une belle relation entre les enfants
je ne supporte pas l’enfant de votre conjoint

Répondre à cet article

Qui êtes vous ?

Participez à la communauté

Partagez vos infos, vos idées, votre avis

Je veux contribuer !

Thèmes

Nous suivre sur