Accueil > Articles conseils > Psychologie > Grands-parents > Ces grands-parents qui ne font pas de différence entre petits enfants et (...)

Ces grands-parents qui ne font pas de différence entre petits enfants et beaux petits-enfants

mercredi 22 juillet 2015 , dernière modification : mercredi 9 septembre 2015, par Easy Tribu

Les grands-parents peuvent jouer un rôle très important dans les familles recomposées. Ils peuvent contribuer à la reconstruction de la famille de leur enfants, comme générer des tensions importantes.

A travers son témoignage, Carole nous démontre comment les grands-parents de son conjoint l’ont aidé, elle et ses enfants, mais aussi les enfants de son conjoint, à se considérer comme une véritable famille.

J’ai lu un article dans lequel un père exprimait son mécontentement en apprenant que ses enfants avaient passé une partie de leur vacances chez leur beaux grands-parents. Il s’indignait de cette situation, prétextant qu’il ne fallait pas tout mélanger et que les enfants avaient déjà des grands-parents.
J’aurais voulu exprimer à ce père combien il se trompait et c’est à travers ce témoignage que je propose de le faire.

J’ai rencontré mon mari il y a 4 ans maintenant, à l’époque j’avais 2 filles de 7 et 10 ans et mon mari avait 2 garçons de 8 et 11 ans.
Le moment fatidique de la présentation des parents de mon conjoint est arrivé 3 mois après notre rencontre.

Dés les premiers instants, mes filles sont devenues des petites filles "en plus" amenant à 7 le nombre total de petits-enfants. Nous ne nous connaissions pas et nous avons eu ce sentiment de faire partie de la famille en quelques heures.

Ce sentiment a eu l’occasion de se confirmer très vite :

  • Les parents de mon conjoint avaient pris l’habitude d’envoyer des étrennes pour chaque anniversaire des enfants de mon conjoint. Considérant que les filles faisaient partie de la famille, elles ont reçu leurs étrennes comme tous les petits-enfants, sans distinction aucune.
  • Mes beaux-parents, fous de déco, avaient décidé de refaire la tapisserie de leur cuisine et d’y apposer le nom de tous leurs petits-enfants. Inutile de préciser que le prénom de leurs belles petites-filles étaient présentes et elles en étaient très fières.
  • A chaque coup de fil, il faut donner des nouvelles des 4 enfants, et organiser les rencontres avec la présence de tous les enfants au risque de se faire disputer par mes beaux-parents.
  • Les parents de mon conjoint sont devenus tout de suite Papy et Mamy pour mes filles.

Je pensais que l’attitude de mes beaux-parents auraient pu créer des jalousies envers leurs autres petits-enfants. C’est en réalité le contraire que j’ai constater. Les liens se sont crées naturellement, les filles ont eu des nouveaux cousins.

Cette attitude très ouverte et généreuse de la part de mes beaux-parents ont contribué à faire de notre tribu une véritable famille. Et si j’avais un conseil à donner à tous les grands-parents qui ne savent pas comment agir quand ils accueillent une famille recomposée : surtout ne faites pas de différence, c’est la base de toute famille !

Nous entendons beaucoup de témoignages de familles recomposées dans lesquelles les relations ne sont pas aussi simples. Des grands-parents qui n’ont pas envie ou qui n’osent pas considérer leurs beaux-petits-enfants comme leur propres petits-enfants.

Nous n’avons qu’un seul conseil : intégrer vos beaux-petits-enfants comme vos propres petits-enfants. Les tensions dans les familles recomposées viennent souvent de conflits de territoire ou de loyauté. Les grands-parents ont l’opportunité de démontrer aux enfants qu’ils ont tous la même place dans cette nouvelle tribu.

Vos commentaires

  • Le 9 août 2015 à 12:53, par Easy Tribu En réponse à : Ces grands-parents qui ne font pas de différence entre petits enfants et beaux petits-enfants

    C’est une situation difficile de devoir s’éloigner de ses propres parents parce-qu’ils refusent d’intégrer votre nouvelle famille. Ont-ils expliqué les raisons de ce refus ? Leur avez vous dit à quel point vous êtes déçue ? Vous avez raison de protéger votre nouveau foyer. Dans ces cas, il faut parfois forcer le dialogue et surtout exprimer vos sentiments vis à vis de vos parents afin de ne pas avoir de regrets. Cela n’apporte pas toujours les solutions mais permet d’éviter les malentendus.
    Bon courage à vous

    Répondre à ce message

  • Le 8 août 2015 à 15:42, par helene En réponse à : Ces grands-parents qui ne font pas de différence entre petits enfants et beaux petits-enfants

    je voulais reagir (et ce pour la1er fois) concernant mes beaux parents c’es exactement se qui c’es passer avec eux acceptation, consideration de mes enfants (13 et 11 ans) comme leur petit enfants.... par contre de mon cote tout l’inverse ils ne veulent pas des enfants de mon conjoint(7 et 5 ans) ils m’ont dit franchement qu’ils n’etaient pas leur grand parents et qu’ils ne le seront jamais ils ne nous invites plus sauf si les enfants de mon homme ne sont pas la !!!bien sur je refuse toutes leurs invitations (meme si les enfants ne sont pas la ) nous avons aussi une fille en commun meme elle il ne demande jamais de news ni a la voir seul mes deux enfants de ma premieres union ont de l’importance a leurs yeux c’es dur mais bon je vis ma vis profite du cote familiale de mon conjoint qui m’apporte enormement de joie mais bon je suistres decu de mes parents .....

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes vous ?

Participez à la communauté

Partagez vos infos, vos idées, votre avis

Je veux contribuer !

Thèmes

Nous suivre sur