Accueil > Articles conseils > Psychologie > Le couple > C’est qui un ex envahissant ?

C’est qui un ex envahissant ?

vendredi 1er mai 2015 , dernière modification : mercredi 9 septembre 2015, par midu

Mots-clés

Un ex "envahissant" est une personne en souffrance et en demande, il ne s’agit pas de l’excuser mais de comprendre ce qui l’anime afin être en mesure d’avoir les bonnes réactions face à ses agissements, à mieux gérer la situation.

En souffrance parce que la séparation n’a pas été digérée, quelle qu’en soit l’origine et les motivations, y compris si c’est l’ex en question qui l’a souhaitée.
Une souffrance qui peut être due aux regrets d’une relation qui n’a pas pu-su se réaliser, et donc avec la culpabilité qui va avec : " est ce que j’aurais pu éviter la séparation, est ce que j’en avais réellement envie ? qu’est ce que j’ai fait ou n’ai pas fait pour que notre relation soit pérenne... ? ". Le risque aussi de faire porter à l’autre la responsabilité de cet échec : " je ne comprends pas.. j’ai fait tout ce qu’il fallait pour que ça marche ...Il ou elle ne me comprend pas ...."

Lorsque la séparation est consommée il reste toujours le doute que l’attachement peut ressurgir inopinément : on aime encore, ou croyons aimer à nouveau celui ou celle qui nous échappe, " n’était-ce pas une erreur que de nous séparer car nous nous sommes aimés et avons partagé tellement de choses.." c’est aussi le constat d’une perte de pouvoir, d’une faiblesse et le doute est là qui ronge...et il peut s’exprimer par une attitude invasive chez l’autre.

Et aussi en demande  : celle de se prouver que l’on existe, non seulement au regard de son ex mais aussi à ses propres yeux, également un réel besoin de reconnaissance peut se manifester dans ce contexte, et l’envahissement qui en résulte est d’autant plus important que ces besoins de se légitimer sont forts. Il ne faut pas exclure que l’esprit de revanche ou celui d’empêcher que l’ex puisse trouver le bonheur auprès de quelqu’un d’autre et puisse refaire sa vie sans lui ou elle intervienne consciemment ou inconsciemment dans ce comportement abusif. Là encore la perte du pouvoir ou de l’autorité sur l’autre peut influencer cette attitude qui consiste à vouloir continuer à "occuper le terrain" pour exercer une influence et ainsi continuer d’exercer son pouvoir.

Et dans tout cela, l’intérêt des enfants et de tous les membres de la nouvelle famille risque de passer au second plan tant est fort le besoin pour l’ex de se manifester, de prouver sa légitimité et son pouvoir sur ce qui ne dépend plus exclusivement de lui.

Il ne faut pas se tromper d’interprétation ni de combat dans l’analyse d’une telle situation et si possible, essayer de laisser à penser à votre ex que vous contrôlez la situation en minimisant l’impact de l’envahissement ou en relativisant l’importance de l’attitude d’ingérence de l’ex. C’est le meilleur moyen de lui faire perdre de son pouvoir de nuisance en ne rentrant pas dans son jeu de provocation. Rien n’est pire que l’indifférence : le meilleur moyen de neutraliser les velléités de domination ou d’asservissement.

Par contre établir des règles du jeu claires dans la relation entre tous les protagonistes, les respecter et les faire respecter, c’est essentiel ! et pour cela se reporter aux 7 excellents conseils proposés à cet égard par l’équipe d’Easytribu pour empêcher un ex d’envahir son foyer.

Répondre à cet article

Qui êtes vous ?

Participez à la communauté

Partagez vos infos, vos idées, votre avis

Je veux contribuer !