Accueil > Articles conseils > Psychologie > Les enfants > 11 façons de développer l’estime de soi de son enfant, l’enfant de son (...)

11 façons de développer l’estime de soi de son enfant, l’enfant de son conjoint.

lundi 9 janvier, par Easy Tribu

Après une séparation, les enfants sont fragiles et les relations avec les parents évoluent. Les adultes doivent comprendre à quel point il est important de développer l’estime de soi quand il s’agit des enfants. Cela permet aux familles monoparentales de prendre du recul lorsqu’elles élèvent seules un enfant. Cela permet aux beaux-parents dans les familles recomposées de trouver des solutions quant’à leurs relations avec les enfants du nouveau foyer recomposé.
Voici un article que nous approuvons à 100%, rédigé par Albain, de Petit Pousse :

Un manque d’estime peu causer de nombreux tords à un enfant : la peur de mal faire, des angoisses et du stress, la sensation de ne pas être normal ... L’estime personnelle ne doit pas être confondue avec la confiance en soi, qui est la capacité de passer à l’action quand on le veut.
L’estime de soi, c’est ce que tu penses de toi, c’est une auto-évaluation de toi-même par toi-même. C’est l’opinion que tu as de ce que tu es et de ce que tu fais, la manière dont tu te vois et tu te juges. L’estime de soi est une valeur qui peut changer au fil du temps.
L’estime personnelle est donc très importante pour qu’un enfant puisse s’épanouir. Que ce soit à l’école, avec ses camarades ou à la maison.
Une bonne estime de soi entraîne généralement une plus grande confiance en soi. En appliquant les conseils qui vont suivre, votre enfant pourra s’exprimer pleinement, mieux s’accepter et faire ce qui compte pour lui.

Prêt ? Voici 11 façons de développer l’estime de soi de son enfant !

1) Prendre du recul

Vouloir aider vos enfants dans tout ce qu’ils entreprennent n’est pas la meilleure façon de les aider à développer une fort estime d’eux même. Pour commencer, vous devez accepter de ne pas tout contrôler et les encourager à faire leur propre expérience : laissez les prendre des risques, résoudre des problèmes et se débrouiller seul parfois.

2) Sur-féliciter son enfant fait plus de mal que de bien

L’estime de soi se développe grâce à l’amour, la sécurité ET le fait de développer des compétences. Et quelque soit leur projet, à l’école ou à la maison, développer des compétences et devenir bon dans quelque chose prend du temps.
Imaginez être félicité et mis en avant au travail pour avoir fait des photocopies : pourquoi chercher à faire plus d’efforts dans ce cas ?
Pour les enfants, c’est pareil, à force d’être félicité pour rien, ça n’a plus d’influence sur eux et ils finissent pas se sentir parfait.
Faire des louanges à vos enfants ne les aidera pas à développer leur compétence, ni une bonne estime d’eux-mêmes. Cela n’empêche pas de les aimer profondément et de les féliciter lorsqu’il y a des progrès.

3) Laisser ses enfants prendre des risques sains

Pour développer leur estime d’eux-mêmes, les enfants doivent saisir leur chance, prendre des décisions et leur responsabilité. Trop de parents essayent de protéger leur enfant de tous les risques d’échec en pensant agir pour leur bien, mais ce n’est pas le cas.

4) Laisser ses enfants faire leur propre choix

Plus il grandit, plus un enfant sera capable de prendre des décisions adaptées. Il se sentira plus important et il commencera à comprendre les conséquences de ses choix.
Vous pouvez commencer par des petites choses : quoi porter en hiver, faire leur cartable seul, choisir le film de ce soir ... Même s’ils se trompent, ils retiendront beaucoup mieux la leçon, car ils ont eux-même décidé.

5) Laisser ses enfants aider dans la maison

Pour construire une bonne estime d’eux même les enfants doivent prouver leur compétence et se sentir utile aux autres. A la maison cela signifie leur demander de l’aide, même quand ils ronchonnent pour cuisiner, mettre la table, faire leur lit par exemple.

6) Encourager ses enfants à poursuivre leurs intérêts

Un autre moyen de booster l’estime de son enfant est de l’encourager à participer à des tâches qui l’intéressent et de les terminer.
Quelle que soit la tâche, vous devez lui apprendre à aller au bout des choses et ne pas s’arrêter en plein milieu.
Finir une mission leur donnera d’avantage de confiance en eux et d’estime personnelle.

7) S’attendre au meilleur et positiver

"Et si mon enfant n’arrive pas à chanter ?", "Et si il tombe en gymnastique", "Et si ..." STOP. Croyez en votre enfant pour qu’il puisse croire en lui. Et puis même si il échoue : chaque problème à sa solution.
Apprenez à votre enfant à rester positif et à voir les opportunités dans chaque difficulté.

8) Arrêtez de vous faire du souci chaque nuit

Essayez de relativiser. Trop de parents pensent que les échecs et les difficultés vont blesser leur enfant. Mais en fait c’est tout le contraire, les obstacles sont une opportunité en or de construire plus d’estime et de confiance en soi.
Ceci est valable pour les enfants, comme pour les parents :)

9) Montrer à ses enfants que son amour est inconditionnel

Expliquez à vos enfants que votre amour est inconditionnel, même quand ils échouent ou que vous êtes en colère. Si votre seul objectif est la performance, ils finiront par croire que vous les aimez seulement lorsqu’ils réussissent ou qu’ils font de bonnes choses.
Une bonne estime de soi n’est pas dépendante des autres, elle doit dépendre de nos actions personnelles.

10) Fixer des objectifs appropriés à ses enfants

Vous êtes le mieux placé pour connaître vos enfants et leurs capacités. Un bon objectif est un objectif suffisamment challengant pour dépasser ses limites, mais sans trop en faire pour ne pas être décourageant.
Essayez de visualiser la zone de confort de votre enfant (toutes les choses qu’il arrive à faire facilement), dans l’idéal ses objectifs devraient l’amener à sortir petit à petit de cette zone, sans aller trop loin.

11) Donner des éloges appropriés

Comme nous l’avons vu, trop d’éloges peut-être négatifs, mais à bonne dose, c’est un excellent facteur d’estime personnelle et de confiance en soi.
Durant mes ateliers, je demande aux enfants de noter leurs "petites réussites" au quotidien : donner une bonne réponse, gagner une partie de foot, se faire un nouvel amis etc. Cet exercice est intéressant puisqu’il permet aux enfants de garder une trace de leurs actions positives.
Quand ils se sentent un peu triste, ils peuvent jeter un coup d’œil sur toutes ces réussites et se souvenir à quel point ils sont géniaux.
Ils peuvent aussi collectionner de belles photos ou des compliments qu’ils ont reçus. Avec cet exercices ils apprennent que l’effort est souvent récompensé.

Votre Check List pour plus d’estime de soi :

Pour résumer, certains éléments favorisent l’estime de soi :

  • Se sentir spécial  : aider son enfant à mieux se connaître : découvrir ses
    forces, ses talents et ses valeurs. Lui apprendre aussi que se sentir différent ne veut pas dire être mieux que les autres. Chaque personne est unique avec ses propres qualités et défauts.
  • Planifier des objectifs  : apprendre à ses enfants à se fixer de bons objectifs et à travailler dur pour les atteindre. Les accomplissements et la réussite viendront alors naturellement.
  • Essayer, essayer et essayer encore  : encourager ses enfants à trouver leur propre voie, à faire face aux challenges et à prendre des risques pour faire ce qui est important pour eux. Il faut ensuite accepter que ses objectifs prennent du temps à être réalisés.

Vous avez maintenant toutes les clés pour développer l’estime de votre enfant et pourquoi pas la vôtre aussi.
Si cet article vous a plu, alors j’ai un cadeau pour vous : en cliquant ici vous pourrez télécharger gratuitement le pack du parent positif. Dans ce pack vous aurez accès à de nombreux exercices pour travailler la confiance en soi, la gestion des émotions et la concentration de votre enfant.

Merci à EasyTribu et Jennifer :)

Albain de Petit Pousse

Répondre à cet article

Qui êtes vous ?

Participez à la communauté

Partagez vos infos, vos idées, votre avis

Je veux contribuer !