Accueil > Articles conseils > Psychologie > Les enfants > Le divorce : quand les enfants sont heureux que les parents se (...)

Le divorce : quand les enfants sont heureux que les parents se séparent.

lundi 17 août 2015 , dernière modification : mercredi 9 septembre 2015, par Easy Tribu, Stéphanie

Mots-clés

Le divorce, la séparation des parents engendre toujours des conséquences sur la vie de famille, le quotidien, l’organisation, mais aussi et surtout, sur les enfants.
Les enfants peuvent être perturbés face à ce grand changement : ils sont en colère, tristes, terrifiés,… et leur avenir est influencé par ce changement.
Cependant, il existe parfois que ce changement, qui se veut en général déplaisant pour l’enfant, devienne un soulagement pour celui-ci, et même, signe de bonne nouvelle.
Comment réagir quand son enfant est heureux de voir ses parents divorcer ? Est-ce normal ?

Quand le divorce profite à tout le monde

« Marion, 13 ans, est une ado ravie du divorce de ses parents. Elle trouvait sa mère triste et malheureuse, son père était toujours absent. Ses parents lui expliquent alors qu’ils n’ont plus les mêmes projets et qu’il est préférable qu’ils se séparent. A partir de ce moment, sa vie a changé en mieux. Sa mère est devenue souriante, pleine de vie et de projets. Son père s’est impliqué dans son nouveau foyer, devenant beaucoup plus présent qu’avant. »

Les enfants qui se réjouissent de la séparation de leur parents sont la plupart du temps des enfants qui subissent les tensions au quotidien de leur parents ou qui s’inquiètent pour leur parents, notamment dans le cas des violences conjugales.

Le quotidien est devenu tellement insupportable qu’ils voient le divorce comme un soulagement pour tout le monde.

Ils pensent que leurs parents seront sans doute plus heureux en vivant chacun de leur côté et cela mettre fin aux disputes incessantes.

En règle générale les enfants ont leur premier repères dans leur famille, et les disputes peuvent simplement être une norme pour eux. Mais les nombreux exemples de vie de famille qu’ils voient à la télé, chez leurs amis, ou les changements brusques de comportement des parents peuvent faire prendre du recul aux enfants qui vont petit à petit comprendre que la vie de famille peut-être différente.

Un soulagement parfois de courte durée

« Bastien avait 7 ans quand ses parents ont divorcé, et contre toute attente, il disait être ravis que ses parents se séparent enfin. Il ne supportait plus les disputes, les cris, et comme la plupart de ses amis avaient des parents divorcés, il considérait que cela devait être une bonne chose. Mais les mois qui ont suivi ont été difficiles car s’il était soulagé que les disputes cessent, il n’avait pas anticipé les changements qu’il a dû supporter : déménagement, changement d’école, et surtout les disputes qui continuaient même après une séparation. »

Il y a parfois aussi des enfants qui pensent que leur vie serait plus belle, plus riche, plus « comme dans les films ou « comme pour leurs copains » si leurs parents divorçaient. Ils retiennent de la vie de leurs amis les cadeaux en double, les vacances variées, les familles qui s’agrandissent. C’est comme si la vie d’un enfant de parent divorcé avait l’air parfois « plus sympa », « plus originale ».

Mais les conséquences d’un divorce sur la vie d’un enfant sont nombreuses et peuvent être douloureuses :

  • Les tensions entre les parents peuvent perdurer après un divorce et être aussi présentes qu’avant.
  • Certains parents n’hésitent pas à se servir des enfants pour se venger, au détriment de l’enfant.
  • Changement d’école, déménagement, budget serré, droit de garde, l’enfant doit sans cesse s’adapter à sa nouvelle vie.
  • Et puis les parents vont certainement refaire leur vie, avec à la clef de nouveaux changements à venir pour les enfants.

Les conséquences d’un divorce sont nombreuses pour les enfants et s’ils se réjouissent de l’annonce d’une séparation de leur parents, cette joie peut rapidement se transformer en colère ou en inquiétude.

Pour que le soulagement se transforme en une vie meilleure

Ce n’est donc pas parce qu’un enfant se réjouit du divorce de ses parents que tout sera plus facile.
Il est très important d’accompagner son enfant lorsqu’on divorce, même si en apparence "tout va bien".
Il aura besoin de comprendre les raisons de la séparation, et pour cela rien de tel que d’avoir les versions du père et de la mère, afin qu’il puisse en tirer sa propre conclusion.
Au fur et à mesure qu’il grandit, il faudra sans doute revenir sur ses raisons, avec un vocabulaire toujours approprié à son âge.

Il aura besoin d’anticiper au mieux les changements sur sa propre vie  : déménagement, changement d’école, fréquence des visites chez ses parents, ....

Il aura besoin de se sentir aimé et considéré, dans chacun de ses foyers, afin d’y retrouver sa place.

Les enfants sont rarement heureux que leur parents divorcent mais ils peuvent ressentir un véritable soulagement. La joie pourra cependant vite se transformer en tristesse ou en colère car les enfants sont loin d’anticiper toutes les conséquences d’un divorce sur leur propre vie et sur leurs émotions.

Répondre à cet article

Qui êtes vous ?

Participez à la communauté

Partagez vos infos, vos idées, votre avis

Je veux contribuer !