Accueil > Articles conseils > Psychologie > Les enfants > Le Petit Dernier

Le Petit Dernier

mercredi 1er mai 2013 , dernière modification : mercredi 9 septembre 2015, par Easy Tribu

Mots-clés

Même si la volonté d’un nouvel enfant, à fortiori dans un couple récemment uni ne devrait pas être sujet à tergiversations, et ne devrait dépendre que de la volonté des parents à se replonger souvent dans un âge avancé dans l’univers de la puériculture, avec tous ses moments merveilleux, mais aussi avec toutes ses nouvelles contraintes, son arrivée peut engendrer beaucoup de questions sur son impact sur l’équilibre peut-être déjà précaire de la nouvelle famille.
Paradoxalement, les familles recomposées, permettent au nouveau couple, de disposer de périodes de temps sans enfants pour apprendre à se connaître, et se retrouver tous les deux, un peu à l’image d’un jeune couple.

L’arrivée d’un bébé aura donc un impact et sur le choix de vie des nouveaux parents de la famille recomposée.
L’enfant à naître va désormais être non seulement leur bien le plus précieux, mais aussi l’enfant qu’ils n’auront pas à partager avec les ex, et pour lequel il devront être les seuls disponibles pour son éducation.
Et si au niveau du couple, cette naissance, va permettre l’accomplissement du couple, il va aussi avoir des répercussions sur le reste des membres de la famille.
En effet, ce petit dernier, va être ce que nous pourrions appeler "le chaînon manquant" entre tous les membres qui n’ont peut-être pas tous choisi de vivre ensemble.
Ce petit dernier, cette pièce "maîtresse", dans l’organisation familiale doit avant tout être perçu comme le moyen de consolider les liens entre les différentes fratries, en donnant comme point d’ancrage, cette communauté de sang en une merveilleuse "petite mascotte tribale".

Répondre à cet article

Qui êtes vous ?

Participez à la communauté

Partagez vos infos, vos idées, votre avis

Je veux contribuer !