Accueil > Articles conseils > Psychologie > Les enfants > Réussir à créer une belle relation entre les enfants

Réussir à créer une belle relation entre les enfants

mercredi 26 mars 2014 , dernière modification : mercredi 9 septembre 2015, par Easy Tribu

Mots-clés

Une des premières craintes lorsqu’on décide de vivre en famille recomposée, est la relation entre les enfants. Est-ce qu’ils vont s’entendre, se supporter, ou au contraire passer leur temps à se disputer ?
Comment réussir à avoir une joyeuse tribu ?

Un enfant bien dans sa peau

Un enfant qui n’accepte toujours pas la séparation de ses parents, qui se sent coupable, peut avoir beaucoup de mal à construire une relation positive avec un membre de la famille recomposée. L’enfant de son beau-père, par sa seule présence, n’aura de cesse de lui rappeler sa douleur.
Avant toute chose, il faut veiller à l’épanouissement de chaque enfant avant même de se poser la question de leur capacité à bien vivre ensemble. Ainsi, une attention toute particulière aux signes permettant de déceler l’état psychologique de chaque enfant est important :

  • Est-ce que mon enfant a changé d’attitude, est-ce qu’il parle moins, se renferme ?
  • Les résultats scolaires ont-ils beaucoup baissés ?
  • Est-ce que son visage s’est assombri, est-ce qu’il rit moins qu’avant ?
  • Est-ce qu’il dort mal, fait des cauchemars ?
  • Est-ce qu’il est souvent malade ?
  • Parfois, rien de m’indique qu’il ne va pas bien, sauf un ressenti personnel. Il y a peu de chance que votre ressenti soit infondé.

Plus l’enfant est jeune, moins il cherchera à cacher ses troubles. Certains enfants arrivent également "à faire semblant de" cherchant à ne pas blesser leur parent.
Les raisons de son mal-être peuvent être multiples : un manque, une incompréhension, une colère, une frustration, un sentiment de culpabilité, un parent malheureux, mais aussi des choses totalement externes à la séparation telles qu’une difficulté à l’école, des complexes, ....

Que faire si je perçois le mal être de mon enfant ?
La première chose à faire est d’en parler à mon enfant, de l’inciter à me dire ce qu’il ressent, de me faire éventuellement aider par une tierce personne si je n’y arrive pas.
Ensuite, il y a une chose primordiale au bien-être de mon enfant : se sentir aimé par ses parents, quelque soit la situation.
Enfin, si un des 2 parents est en souffrance psychologique, il y a de fortes chances que l’enfant éponge cette souffrance. Il va falloir l’aider à faire la part des choses.

Une histoire de personnalité avant tout

On ne choisit pas sa famille, encore moins sa famille recomposée ! Les liens du sang créent un lien particulier dans la relation, mais la personnalité restera prépondérante quant à l’entente des enfants. Des enfants s’accordent très bien tout de suite, d’autres prendront le temps de se découvrir, certains ne se comprendront jamais. Plus l’enfant est jeune, plus il est enclin à s’entendre avec tout le monde. Au contraire d’un adolescent, qui est beaucoup plus affirmé et dans le jugement.

L’enfant a cette particularité d’évoluer et de se construire avec le temps. Sa personnalité va pouvoir prendre différentes formes, empreinte par les personnes qui l’entourent, telle que sa famille. Dans le cas où 2 enfants vivent ensemble, et même s’ils ne sont pas issus de la même union, ils vont grandir et donc évoluer ensemble, avec une partie des règles communes, s’inspirant mutuellement. Finalement, les enfants qui vont vivre ensemble, même de façon épisodique, vont se construire profitant de la richesse des enfants qu’ils côtoient : cela fait parti aussi des forces de la famille recomposée.

Les bases pour une cohabitation réussie

-* Trouver sa place au sein du nouveau foyer

Le statut des enfants change automatiquement dans une famille recomposée. Un enfant unique hier peut arriver au sein d’une fratrie de trois enfants demain. Comment va-t-il accepter ce changement, quelle va être sa place au sein de ce nouveau foyer ?
Les choses doivent se faire naturellement, mais nous pouvons les accélérer afin que chacun se sente bien très vite.
C’est notamment en partageant des souvenirs, des activités communes que l’on construit une relation. Une sortie sportive, une sortie culturelle, l’aménagement d’un espace de vie commune, les repas, les vacances, ... permettront à l’ensemble de la tribu de s’exprimer sur des terrains de jeu très variés. Chacun pourra révéler son talent, mais aussi ses faiblesses.

Pour permettre aux enfants de s’épanouir rapidement, vivez un maximum d’expériences différentes ensemble

-* Des règles communes en matière d’éducation au sein du foyer

Réunir dans un même foyer des enfants qui ont reçu une éducation différente n’est pas toujours facile. Mais dans une famille recomposée, il est important d’imposer les mêmes règles à tous les enfants si vous ne souhaitez pas créer des inégalités, et donc de futures jalousies et conflits. Une même éducation des enfants dans une famille recomposée contribue grandement à la bonne entente entre les enfants.

-* La relation avec le beau-parent

Je ne supporte pas mon beau-père mais est-ce que je peux m’entendre avec ses enfants ? Il est évident que c’est avant tout la personnalité de l’enfant qui compte. Je peux adorer ma quasi-soeur et détester sa mère.
Mais une mauvaise relation avec un beau-parent pourra avoir une influence négative sur l’entente entre les enfants. A partir du moment où l’enfant vit avec un beau-parent qu’il n’apprécie pas, le quotidien devient vite une épreuve. L’enfant peut se renfermer, les tensions deviennent palpables et dans ce cadre il reste difficile de construire une belle relation avec l’enfant de son beau-parent.

-* La gestion des conflits entre les enfants

Les enfants se disputent et c’est normal, en revanche, lorsqu’ils se disputent tout le temps et pour tout, il est indispensable d’intervenir.
Comprendre la véritable raison de la dispute est essentiel. Un conflit peut cacher une jalousie, un mal-être, donc dans un premier temps il est nécessaire de faire parler les enfants pour évaluer l’importance du problème.
Ensuite, et toujours parce que la question d’égalité est fondamentale dans une famille recomposée, les enfants doivent subir les mêmes conséquences pour les mêmes actes. Autrement dit, ils doivent avoir la même punition pour la même bêtise.

Gérer la différence du temps de présence des enfants dans le foyer

Les histoires des familles recomposées sont multiples et les décisions concernant la garde des enfants variées. Entre les enfants, les demi-frères ou sœurs, les quasi-frères ou sœurs, les familles composent avec les contraintes de tous. Certains seront présents tout le temps, d’autres en garde alternée, d’autres un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires. Comment trouver une bonne harmonie avec des enfants qui ne sont pas forcément présents en même temps.

-* Le sas de décompression

En famille recomposée on part et on revient régulièrement, ce qui change c’est souvent la durée. Accorder un sas de décompression c’est permettre à chacun de se réaclimater du changement.

  • Les premières heures, on évite les remarques négatives
  • En douceur , on réexplique les règles si elles ont été oubliées
  • On prend des nouvelles de tous
  • On accueille chaleureusement tous les enfants

-* Ne pas faire de différence entre les enfants

Les mêmes règles s’appliquent à tous, elles évoluent éventuellement en fonction de l’âge. Ce n’est pas parce que vous voyez moins vos enfants que tout est permis quand ils sont là. D’abord parce que votre rôle de parent éducateur est incontournable, puis parce que vous allez créer des jalousies avec les autres enfants du foyer.

-* Un espace de vie pour chaque enfant

Bien entendu l’idéal est de proposer une chambre pour chaque enfant, quelque soit son temps de présence. Maintenant, cela relève d’un challenge impossible pour de nombreuses familles. L’important est donc que chaque enfant retrouve son espace quand il est présent, et les solutions sont variées pour y parvenir : un lit personnalisé, une décoration qu’il aura choisi, un meuble avec uniquement ses affaires ..... Retrouvez nos astuces pour les familles recomposées qui sont amenées à vivre dans un petit logement.

-* Profiter de chaque enfant

Naturellement lorsque vos enfants sont moins présents à la maison, vous voulez en profiter davantage. Les enfants le comprendront dans la famille recomposée et s’il faut attendre que tous les enfants soient présents pour faire des activités en commun, personne ne vous en voudra.
Réservez également des plages de temps où vous êtes seuls avec vos enfants. Consacrer du temps uniquement à votre enfant est important car depuis qu’il vit en famille recomposée avec vous, il doit vous partager. Cela lui permet de parler de lui plus librement, éventuellement des difficultés avec un beau-père, une belle-mère, un autre enfant du foyer, de poser des questions, de se confier. Cela lui évite aussi de se sentir à l’écart s’il est peu présent à la maison.

Lorsque l’écart d’âge entre les enfants est important

Il est clair que lorsque les enfants d’une famille recomposée sont dans une tranche d’âge rapprochée, c’est plus simple. Les activités, centres d’intérêts sont souvent les mêmes, rendant plus facile l’organisation globale de la maison et donc les raisons de bien s’entendre.
Lorsque les enfants ont un écart d’âge important, le plus grand pourra prendre le plus petit sous son aile, ou bien le considérer comme un intrus venant perturber son quotidien.
Si on associe un écart d’âge important à un temps de présence très différent, cela se complique encore dans la mesure où il partage moins le quotidien.
Pour créer une belle relation avec des enfants qui ont un écart d’âge important, multipliez les activités communes en faisant attention à alterner le choix en fonction de l’intérêt de chacun. Une sortie au zoo pour un petit garçon de 5 ans, suivi d’une escapade à Aqualand pour les deux enfants, puis un tour en karting pour l’adolescent.

Le couple épanoui contribue à la bonne entente entre les enfants

Plus le couple se dispute, plus le foyer devient fragile au regard d’un enfant et plus cette situation risque de parasiter les relations entre les enfants de la famille recomposée.

Un enfant prendra naturellement la défense de son parent, et la dispute des parents pourra devenir la dispute des enfants.

Lorsqu’une personne est en conflit avec son conjoint, il est probable que cette tension se reporte sur l’enfant du conjoint.

Un foyer qui devient fragile c’est aussi une relation qu’on ne cherche pas forcément à préserver car on la sait peut-être éphémère. Pourquoi chercher à m’entendre avec mon quasi-frère si le couple se sépare et que nos vies s’éloignent ?
Fanny et Benjamin, à chaque dispute de leurs parents, avaient pris l’habitude de se serrer la main, proclamant un"ravi de t’avoir connu" ! Certes, ils s’entendaient plutôt bien ces deux là, mais combien de temps vivraient-ils ensemble ?

Garder une relation même après la séparation de la famille recomposée

Vous vivez avec les enfants de votre belle-mère depuis 5 ans, vous vous entendez très bien, comme des frères et sœurs et le couple se sépare.
Un Juge aux affaires familiales pourra accepter un droit de visite chez votre belle-mère qui en fait la demande, considérant que garder le lien contribuera à votre équilibre.

Vos commentaires

  • Le 7 décembre à 22:04, par annie En réponse à : Réussir à créer une belle relation entre les enfants

    Bonjour ! Je suis nouvellement déménager avec mon conjoint ( juillet 2017), Nous avons 4 enfants en tout ! moi 2 filles une de 12 et l’autre de 9 et lui un garcon de 13 et une fille de 11. En général les 4 s’entendent très bien. Ma plus jeune a TDAH et depuis 1 mois c’est plus difficile, elle fait des crises plus souvent. La fille de mon chum aime bien jouer avec les deux mais ces temps-ci aime mieux jouer avec ma plus vieille. Ma petite bonne femme éprouve de la jalousie quand elle voit sa soeur et sa demi-soeur ensemble. Que dois-je faire ??? Laisser les plus grandes et dire à ma plus jeune de les laisser tranquille sans la blesser ?? OUF, je suis un peu désespérer !!

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes vous ?

Participez à la communauté

Partagez vos infos, vos idées, votre avis

Je veux contribuer !