Accueil > Articles conseils > Vie quotidienne > Garde Alternée > Pour ou contre la garde alternée : tout savoir

Pour ou contre la garde alternée : tout savoir

vendredi 6 février 2015 , dernière modification : mardi 8 septembre 2015, par Easy Tribu

La résidence alternée concerne 17 % des enfants de parents séparés qui sont passés devant un juge (qu’ils aient été mariés ou non) et ne cesse d’augmenter.
Mais la résidence alternée fait débat, entre les pétitions de psychologues et psychiatres qui s’expriment contre, surtout chez les jeunes enfants, et la pression des associations de père divorcés qui veulent qu’elle soit automatique, il est utile de recenser l’ensemble des avantages et des inconvénients de ce mode de garde.

Pour ou Contre la garde alternée ? Voici notre analyse :

La construction de l’enfant :

Pour : La richesse apportée à l’enfant à travers la complémentarité des valeurs transmises par chaque foyer et tous ceux qui composent les nouveaux foyers.

Contre  : La perte des repères des enfants lorsqu’ils vivent dans 2 foyers dont les valeurs principales s’opposent.

Contre : De nombreux psychologues s’accordent à dire que les enfants ont besoin de sécurité et de leur figure d’attachement, représentée par la mère, jusqu’à l’âge de 3 ans environ. La garde alternée avant 3 ans risque de développer un risque d’insécurité et de désorientation important.
Sa maison est, de la même façon, un point d’ancrage très fort chez un jeune enfant, qui lui apporte toute la sécurité dont il a besoin pour découvrir la vie sereinement.
C’est principalement pour ces raisons, que l’on ne recommande pas la garde alternée jusqu’à 3 ans, voire 6 ans selon les cas.

Contre  : A l’adolescence la garde alternée est compliquée à maintenir pour plusieurs raisons :

  • le besoin de continuer à se construire avec le parent qui répond le mieux à ses attentes (ce sera souvent son parent du même sexe),
  • la nécessité d’une organisation plus poussée liée à son évolution scolaire (gestion des livres, des devoirs de groupe, ....),
  • l’envie de rester tout le temps au plus près de ses amis, qui prend une importance considérable à cet âge ! "

Pour : Le développement de la capacité d’adaptation et de l’autonomie de l’enfant : intégrer les règles , gérer ses affaires personnelles, s’organiser, vivre avec d’autres personnes dans 2 foyers différents.

Contre : L’énergie déployée à s’adapter, à changer de rythme, à se déshabituer et se réhabituer peut venir diminuer l’énergie nécessaire à l’enfant demandée dans l’apprentissage et la sociabilisation. La conséquence peut être un décrochage scolaire, une difficulté à se faire des amis, ...

Pour : Les parents ont la possibilité de s’impliquer autant dans l’éducation de leurs enfants, cela permet parfois d’éviter les "parents démissionnaires" qui profitent de la séparation pour ne plus assumer leur responsabilité (gestion des devoirs, respect des règles de vie, ...)

Contre : Le temps de présence élargi de l’enfant n’entraîne pas systématiquement l’implication des 2 parents dans son éducation : certains se reposeront toujours sur d’autres.

Contre  : Les activités des enfants dépendent de l’organisation des parents et peuvent parfois être freinées : impossibilité d’inscrire à une activité sportive régulière si les 2 parents ne peuvent pas s’organiser

La relation des enfants avec les Parents

Pour : Permet aux enfants de se déculpabiliser vis à vis du temps passé avec chaque parent

Contre : Impose un sas de décompression hebdomadaire, le temps de se déshabituer ou réhabituer à chaque foyer et à chaque parent

Contre : Le lien n’est pas lié au temps passé avec un parent, il est tout à fait possible de garder un lien affectif fort tout en assumant son rôle dans l’éducation de son enfant sur une durée réduite

L’enfant et le deuil de la séparation

Pour : Permet d’éviter la douleur liée à l’absence d’un parent en gardant un contact régulier malgré la séparation.

Contre : Risque d’empêcher un enfant de faire le deuil d’une séparation en le laissant faire le lien systématique entre les 2 parents pourtant séparés.
C’est aussi vrai pour les parents qui ont des nouvelles chaque semaine de leur ex-, qui doivent garder une communication relativement importante avec ceux-ci.
Et c’est parfois très inconfortable pour un beau-parent qui subit l’entrée très régulière d’un ex- dans son foyer à travers les conversations des enfants

Enfin, certains parlent du risque de déni de la séparation à travers la garde alternée.

La Relation entre Parents

Pour  : Lorsque les parents s’entendent bien, qu’ils ont accepté leur séparation et qu’ils ont une vision de la vie relativement proche, en ce qui concerne l’avenir de leurs enfants, ils "se partagent" réellement le rôle de parent.

Contre : Si les parents sont en conflit, l’enfant devra encore compenser et apprendre à faire la part des choses, voire être utilisé pour faire passer des messages à l’autre parent !

Il est aussi fréquent que la bonne entente du début entre les parents s’estompe avec le temps, laissant place à de nombreux conflits. Car des parents qui ne vivent plus ensemble sont aussi des parents qui s’éloigneront de plus en plus dans leur mode de vie, leurs convictions, ...influencés par un nouvel environnement ."

Pour  : Permet aux parents de se sentir à "égalité" face aux conséquences d’une séparation.

Contre  : Grand point de vigilance sur les parents qui choisissent la garde alternée uniquement par vengeance, dans l’idée de faire souffrir l’autre parent, ou de rester présent dans sa vie, ou encore juste par besoin de ne pas se sentir lésé, malheureusement ça existe aussi !

La Reconstruction des Parents

Pour  : Laisse au parent du temps disponible, sans enfants, pour reconstruire une vie sentimentale, pour se développer professionnellement, pour sortir …

Contre : Impose des contraintes aux parents qui doivent s’organiser au rythme de la garde alternée, rythme parfois incompatible avec le métier, les amis, une nouvelle famille

Contre : la garde alternée fait entrer votre ex- dans votre foyer : entre les oublis des enfants (un livre scolaire, une tenue pour le sport, un jeu ....) , les commentaires racontés par vos enfants, les briefing/débriefing liés à la gestion de l’exceptionnel ou aux attitudes des enfants ("il fait ça chez moi, fait-il la même chose chez toi ?"), ...

Les Familles recomposées

Pour  : Si tous les enfants de la famille recomposée sont ensemble en même temps, cela permet au nouveau foyer de construire sur des bases communes.

Contre : Il est rare que des familles qui se "composent" aient le même rythme de garde et il n’est pas facile de gérer des temps de présence variables selon les enfants, à tous niveaux : organisationnel, relationnel, …

Le Budget

Pour : En règle générale il n’y a pas de pension alimentaire dans la garde alternée, et s’il y a une participation aux frais d’entretien , celle-ci n’est pas déductible des impôts.

Contre : Le coût est plus élevé globalement car les enfants doivent tout avoir en double et chaque foyer doit être suffisamment grand pour accueillir les enfants. Quant au système de garde d’enfant, il sera souvent plus élevé ou plus compliqué à trouver car variable selon les semaines

Pour  : Il peut y avoir moins de tensions entre les parents avec l’impression pour chacun de participer de façon égale aux frais liés à l’enfant.

Contre : Il y a beaucoup de frais qui nécessitent un accord préalable des parents sur leurs prises en charge, au risque de voir les tensions s’accumuler (frais de scolarité, classes découverte, vêtements, coiffeur, …. ). Il est parfois facile d’attendre que l’autre se charge des dépenses pour les éviter !

Le Lieu de résidence

Pour  : Lorsque les parents habitent à proximité, l’organisation est facilitée

Contre  : L’éloignement des lieux de résidence devient une contrainte pour les enfants qui subissent les trajets trop long, des amis trop éloignés, ….

Pour : Permet à l’enfant de se sentir "à la maison" dans les 2 foyers, avec une véritable organisation pour qu’il vive, joue, fasse ses devoirs, ….

Contre : Parfois, avoir 2 foyers c’est se sentir "à la maison" nulle part. En ne vivant qu’une semaine sur deux à la maison, il est plus habitué à s’adapter à chaque foyer qu’à participer à sa construction et aux changements.

Contre : L’obligation de proximité de résidence des enfants entraîne aussi un sentiment d’enfermement, avec l’impossibilité de déménager et la crainte du déménagement de l’autre parent.
Cette situation est particulièrement complexe en cas d’évolution professionnelle ou pour les parents qui recherchent un emploi."

Retrouver le tableau comparatif dans notre document :

PDF - 69.2 ko

Conclusion :
Si nous reprenons les pour et les contre , nous verrons facilement que le nombre de "contre" l’emporte. Mais il est évident que cette lecture serait bien trop simpliste. La garde alternée est avant tout une affaire de personnes et doit être évaluée au cas par cas, en fonction des enfants, des parents et de l’environnement familial dans sa globalité. Il est nécessaire d’en connaître les difficultés et de dépasser la notion "d’égalité entre les parents" qui est sans fondement lorsque l’on parle du développement des enfants.
Il est toujours difficile d’anticiper les réactions de chacun et de savoir si la garde alternée sera le bon choix. C’est le "bien-être" de vos enfants qui devra vous guider ou vous mettre en alerte.

Lire aussi : Garde Alternée : Bien vivre en Famille 1 semaine sur 2

Vos commentaires

  • Le 26 novembre 2015 à 14:33, par jaunedoeuf En réponse à : Pour ou contre la garde alternée : tout savoir

    la garde alternée est gérable si et seulement si, les parents respectifs respectent la semaine de l’autre. Il faut absolument instaurer une communication regulière entre les 2 maisons. (gerer les rendez vous médicaux, les rendez vous parents-profs...) Que les enfants sachent qu’ils peuvent appeler dans l’autre maison sans probleme ou meme passer dans l’autre maison (en prévenant) pour dépannage court (chercher carte de car, de cantine oublié.) Il faut être organisé pour y gagner et anticiper les choses. LeS bémolS, les enfants ne doivent pas être trop jeunes, les coups de blues arrivent plus souvent pour eux. Autres bémols : les frais : Dans un monde parfait, il faudrait se faire un tableau equitable pour les paiements de cantine, autoécole, garderie....

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes vous ?

Participez à la communauté

Partagez vos infos, vos idées, votre avis

Je veux contribuer !

Thèmes

Nous suivre sur