Accueil > Articles conseils > Vie quotidienne > Organisation > La lessive : stop à la corvée !

La lessive : stop à la corvée !

vendredi 7 février 2014 , dernière modification : mardi 8 septembre 2015, par Easy Tribu

L’organisation des lessives est bien souvent à l’origine des tensions dans les familles recomposées. Entre un nombre d’enfant souvent élevé et des habitudes précédentes différentes, cette tâche ménagère devient facilement une contrainte dont on se passerait bien. La bonne nouvelle mesdames, est que selon une étude sur le quotidien des familles recomposée, 12% des hommes prendraient en charge cette tâche domestique dans les familles recomposées, contre 6% dans les familles traditionnelles.
Sachant qu’une famille lance en moyenne 220 lessives par an, soit un peu plus d’une lessive tous les 2 jours, Easytribu s’est intéressé de près à la corvée de lessive en l’abordant sous tous ses aspects, en apportant des solutions à ce qui apparaît au premier abord comme des contraintes.

Faire des Économies

Au moins 1 lessive par jour, c’est le lot des familles recomposées avec plusieurs enfants. Voici quelques façons de soulager votre facture :

  • Pour celles qui doivent s’équiper ou renouveler leur machine, optez pour la machine 10kg, qui tout en utilisant la même énergie qu’une machine classique, lavera 2 fois plus de vêtements
  • Un assouplissant économique et pratique : le vinaigre blanc. Le vinaigre empêche le calcaire de se déposer, l’eau n’est plus calcaire et le linge est doux. Il sera en plus particulièrement efficace sur les auréoles des vêtements blancs. Pas de problèmes d’allergies et surtout aucune odeur !!! A essayer !
  • Les boules de lavage ionisantes peuvent remplacer la lessive. Il faut compter environ 20€ (sur ebay), un investissement rentable avec une durée de vie de 3 ans environ. Les tâches partent à condition qu’elles ne soient pas trop tenaces et l’odeur de lessive n’est plus présente, pour celles qui y sont attachées.
  • Évidemment si vous êtes en tarif électricité heures pleines/ heures creuses, les horaires sont adaptés pour réaliser des économies

L’aide si précieuse des enfants : de l’éducation au partage

A travers la lessive nous apprenons à nos enfants le respect des vêtements, l’hygiène, en poussant un peu plus loin nous pouvons en profiter pour expliquer ce qu’impliquent les lessives dans notre environnement (énergie, utilisation de l’eau, ....). En leur demandant de nous aider, nous sollicitons la notion de partage des tâches, d’entraide. Nous leur permettons également de se rendre compte de la quantité de travail que cela représente pour les parents qui gèrent un grand foyer.

C’est ainsi, que nous avons listé, de façon non exhaustive, ce que nous pouvons leur demander de faire :

  • A 3/4 ans, les enfants vont pouvoir nous aider à remplir la machine à laver, la vider, et pourquoi pas retrouver les paires de chaussettes identiques pour les reformer. Lorsqu’ils se déshabillent, ils pourront également poser leur vêtement à un endroit précis que nous leur indiquons : le lit, la chaise, la panier de linge sale .... et surtout pas en boule par terre. C’est l’apprentissage de la propreté qui est en cours, et du respect des choses, notamment des vêtements.
  • En se déshabillant, l’enfant, dès 6 ans, peut commencer à trier ce qu’il va mettre au linge sale et ce qu’il va pouvoir remettre le lendemain par exemple. Nous leur apprenons à repérer les tâches, les odeurs. C’est aussi à ce moment qu’ils vont pouvoir commencer à plier le linge et le ranger dans leurs commodes.
  • Vers 9/10 ans, nous pouvons aller plus loin sur le tri du linge et pourquoi pas leur demander de lancer une machine à laver.
  • A l’adolescence, ils pourront repasser leur propre linge. Vous pourrez aussi convenir qu’ils sont dorénavant responsables de leur linge, et donc de le laver, le repasser et le ranger.

L’hygiène, la propreté est une étape très importante de la vie d’un enfant et la lessive est une des manières de l’aborder.
Faire à la place des enfants n’est pas une solution et ne leur rend pas service. Le rôle des parents est de leur apprendre à être autonome. Méfiez vous des enfants qui à 25 ans, vous rapporterons encore leur panier de linge sale, même s’ils n’habitent plus chez vous. Et surtout dites vous que vous en êtes le premier responsable.

100% organisation

Cette dernière partie est purement organisationnelle, pour les fans !

Des paniers, des paniers, des paniers

Les contraintes de couleurs, de température, d’essorage, ...sont si nombreuses qu’il faudrait idéalement avoir 6 paniers pour nous faciliter la vie :

  • le panier sombre, lavage à 30°
  • le panier blanc résistant pour garder l’éclat du blanc le plus longtemps possible
  • le panier blanc fragile, toujours pour garder l’éclat du blanc
  • le panier couleur entre 30° et 40°
  • le panier "lavage à la main"
  • le panier lavage haute température

Et pour avoir nos 6 paniers et la belle vie, nous rêverions d’une buanderie de 12 m2, ce qui concerne très peu d’entre nous, il faut se l’avouer.
A chaque famille de s’adapter en fonction de la place, mais il est certain qu’un premier tri par au moins 3 paniers (blanc/couleurs/fragile) s’imposent pour faciliter la vie de tous.

Reste à indiquer ce que l’on met dans quel panier, par un dessin, une liste par exemple qui pourront être réalisés par vos chérubins en guise de formation !

Et pour celui qui ne les respecte pas, il pourra être de corvée de lessive pendant 1 semaine, histoire de le sensibiliser !

L’agenda de la semaine

Il existe des blogs avec des mamans qui partagent leur agenda de la semaine pour la réalisation de leur lessive.
D’autres qui attendent que la panier déborde pour ouvrir leur machine à laver.

Ce que l’on retient :
Une organisation hebdomadaire vise à soulager le week-end de cette tâche ménagère pour profiter de sa famille.
Pour certaines familles, chaque jour de la semaine est réservé à un personne du foyer (contraintes : chacun garde son linge sale, en réalise le tri et risque de ne pas remplir la machine à tous les coups)
Pour d’autres, le lundi c’est le blanc, le mardi la couleur, le mercredi les serviettes/drap et le jeudi les sous-vêtements (pourquoi pas ? )

Finalement, la lessive ce n’est pas si terrible, à condition d’impliquer toute la famille. Et plus qu’une corvée, c’est aussi l’éducation qui rentre pour nos enfants.

Répondre à cet article

Qui êtes vous ?

Participez à la communauté

Partagez vos infos, vos idées, votre avis

Je veux contribuer !

Thèmes

Nous suivre sur