Comment proteger mes enfants

Comme je l'avais fait dans un post antérieur, notre famille recomposée se constitue de 4 enfants du côté de mon futur mari et de mon côté de 2. Nous vivons avec une des filles de mon compagnon et mes 2 enfants . Les 3 autres issus de sa 1ere femme venaient ts les 15 jours. Ils sont à histoire , jouant sur tous les tableaux.Nous avons décidé de nous marier  sous le régime de la communauté car nous venons d'acheter une maison . Nous allons faire ensuite un testament qui stipulera l'usufruit à 50% au dernier des vivants. J'ai une question bien particulière à ce sujet : Une fois que l'un se retrouve seul , as t'il le droit de vendre la maison et ne pas redonner la part qui revient à mes enfants ?? Les autres enfants , malgrès cela ont 'ils le droit de tout faire pour faire vendre ? 2 inquiétudes que j'ai ( et cela va dans les 2 sens bien évidemment) L'une c'est que mon mari une fois que je serai décédée , peut il ne plus donner leur part à mes enfants , ( j'espere que non)
Et la 2ème est beaucoup plus morale qu'autre chose.C'est qu'une fois décédés tous les 2 , nos enfants respectifs sont il obligés de se voir pour l'héritage.? Car de son 1er mariage , ils sont à histoire et sont très malins . Je ne veux pas que mes enfants en souffrent , et que ceux ci leur cause le moindre soucis. Je discute beaucoup avec mes enfants. Sur la vie , j'essaie au maximum de leur donner une bonne éducation , sur bcp de sujets , comme la jalousie maladie , la manipulation , l'amour , ou sur la confiance . Je ne veux pas qu'ils tombe sur des personnes comme cela. Moi même , j'en ai fait les frais et j'ai beaucoup souffert . Je me suis faite avoir . Et certaine personnes sont très fortes pour mentir ou manipuler , ce genre de personnages peuvent detruire a vie. Cela a été le cas de mon futur mari , quand je l'ai rencontré , il n'avait plus confiance aux femmes , et se méfiait de tout. Il avait perdu sa dignité d'homme et de papa surtout. Il s'est souvent demandé ce qu'il avait bien pu faire pour que son 1er fils ne veuille plus le voir..Enfin , je ne vais rentrer dans les détails car certains ne sont pas reluisant . Mais mon angoisse , c'est pour mes enfants plus tard , je me marie et je ne veux pas qu'ils tombent dans les pièges de leur freres et soeurs par alliance. Car j'ai bien vu qu'ils avaient un rapport de jalousie et un rapport à l'argent ultra prononcé. Ils se critiquent entre eux , ils critiquent à la maison et nous critique une fois chez leur maman. Moi je sais que je ne peut rien faire et je prefere les éviter . Mais une fois partie , comment puis je indirectement proteger mes enfants. Meme si je dialogue beaucoup avec eux et que leur beaux père les éduque de la meme manière que moi . Lui et moi avons eu la meme éducation merci de m'éclairer ou de me soulager à ce propos.

Réponses

  • 1 Répondre sorted by Votes Date Added
  • Bonsoir. Vos différents témoignages montrent à quel point les relations dans les familles recomposées ont des conséquences multiples, y compris en matière de succession. 
    Il est important de savoir que des parents ne peuvent hériter leurs propres enfants , et donc quoiqu'il arrive, vos enfants conserveront leur part d'héritage (qui est figée le jour de votre décès à priori). 
    Maintenant, leur patrimoine risque d'être en indivision avec celui de vos beaux-enfants, et dans ce cas, effectivement, il faut réussir à prendre une décision collective, ce qui n'est pas toujours évident. Mais quelque soit la décision, il conserveront leur part d'héritage légale au minimum (normalement vos enfants héritent de 2/3 de vos biens au minimum).
    Votre futur mari, détient à priori 50% de l'usufruit à votre décès, ce qui le permettra de rester dans la maison commune à votre décès. Et à votre décès, vos enfants auront au moins 2/3 de votre part de la maison, donc sans leur consentement, il ne pourra pas vendre. Il reste également 1/3 de votre patrimoine en quotité disponible, qui ira à priori à vos enfants, sauf indication contraire de votre part dans un testament par exemple. 
    De la même manière, votre futur mari pourra décider d'attribuer 1/4 de son patrimoine à qui il souhaite, sachant que les 3/4 seront répartis entre ses 4 enfants légalement. 
    Vous avez choisi le régime de la communauté, s'il s'agit de la communauté réduite aux acquêts, votre patrimoine acquis avant le mariage ira directement à vos enfants. 
    Si vous souhaitez qu'il n'y ait aucun lien entre vos 2 enfants et les 4 enfants, il faudrait pouvoir attribuer des biens séparément en respectant la réserve légal d'héritage, mais cela dépend de votre patrimoine global et c'est à votre  notaire qu'il faudrait alors poser la question. 
    On ne peut pas se prémunir de tout, mais comme chaque cas est très particulier, nous vous conseillons de faire appel à un notaire pour vous donner les meilleures solutions, propres à votre cas. 
    Et tant que vous êtes en vie (!!!), vous pouvez également réaliser des donations à vos enfants tout en respectant les règles d'héritage. 
    Nous vous répondons en fonction des éléments que vous nous donnez, donc n'hésitez pas à lire notre dossier sur le cas des successions dans les familles recomposées pour vous permettre de comprendre les différentes options et surtout faites appel à un notaire pour trouver la solution qui vous convient le mieux. 
    Et merci pour votre contribution active à notre forum, vos témoignages éclairent toujours des internautes qui se trouvent dans la même situation que vous. 
    L'équipe Easytribu 

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.