Les enfants de mon conjoint sont insupportables! De

Bonjour,
Je viens de découvrir ce site qui j'espère va m'aider.
Je vous expose mon probleme.
Je suis en couple depuis 8 ans avec mon chéri et nous habitons ensemble depuis 5 ans.
J'ai deux enfants (12 et 14) et lui a aussi deux enfants (13 et 16).
Mes garçons vivent avec nous et nous avons les enfants de mon conjoint un we sur deux et la moitié des vacances scolaires.
Le probleme est que je ne supporte pas ces enfants! Et ca a toujours été. Ce sont des enfants qui ont toujours eu tout ce qu'ils voulaient et qui n'ont pas d'éducation. Leurs parents se mirent devant eux ( mon conjoint un peu moins ces derniers temps, mais.... Ce sont ces enfants!).
A la maison, il n'y a aucun respect des règles qui me sont propres certes, mais je suis chez moi ( je suis tres traditionaliste sur l'éducation). Au lieu de m'imposer au début, car quand je le faisais, cela provoquait des crises de couple tellement importantes que nous avons failli plus d'une fois nous séparer. alors aujourd'hui, je me ferme dès que quelque chose me contrarie ( le probleme est que c'est tres -trop- fréquent). Je n'arrive pas à trouver de la positivité dans ces enfants. J'ai essayé d'appliquer les conseils de l'article "je ne supporte pas les enfants de mon conjoint", mais malheureusement, c'est au dessus de mes forces.
Hier, par exemple, nous étions au restaurant et son fils, à son habitude, a pris tout ce qu'il y avait de plus cher sans demander la permission , et a accaparé la parole pendant tout le repas. J'espérais que mon conjoint intervienne, mais comme il a tellement peur que ces enfants ne veulent plus venir le voir, il n'a rien dit. Je me suis donc fermee, mon conjoint et mes enfants pâtissants de mon état.
C'est principalement avec son fils que j'ai du mal, avec sa fille de 13 ans, j'arrive plus à intervenir.
Ce qui est difficile pour moi, c'est que tout mon entourage les trouve insupportable. Ma famille fait tout pour les intégrer et il n'y a aucun retour. Pas un sourire, pas un merci, ils restent tous les deux collés serrés et se ferment du monde. Ce ,serait les débuts de notre relation, mais ça fait 5 ans que nous vivons ensemble !
Bref, je suis perdue et malheureuse, car j'aime tellement mon conjoint que je sais que je le fais souffrir.
Aidez moi s'il vous plaît !

Réponses

  • 5 Réponses sorted by Votes Date Added
  • Bonjour, votre témoignage me rappelle ma vie. Votre vie ressemble en beaucoup de point à la mienne, actuellement je suis au bout de ce que je peux supporter et je sens que mon couple se brise de plus en plus. On a 1 puce de 9 mois ce qui rend une séparation encore plus difficile. Perso je ne vois pas d'issue certains témoignages sur d'autres forums parlent de se désinvestir des enfants du conjoint quant ce dernier ne rempli pas son rôle de rééquilibrage entre son ses enfants et le beau parents. J'ai du mal avec cette notion de désinvestissement, on reçoit les 2 enfants de mon conjoint tout les we comment faire pour déconnecter aussi souvent? Si se désinvestir vous paraît faisable, je prendrais note de votre méthode si vous en trouvez une.
  • La solution que l'on va essayer, c'est se séparer tout les we. Il prend ses enfants a notre domicile dès le samedi et moi j'emmène les 3 miens passer les we chez mamie ou chez tonton. Ca sonne comme un échec! Ma maison ne sera plus ma maison chaque we et qui sait peut être une partie des vacances...
  • Bonjour,
    Quand la situation devient insupportable, il vaut mieux effectivement se ressourcer en prenant de la distance.
    L'équation est compliquée pour tout le monde : les enfants qui se renferment soufrent sans doute de la situation, le père doit être tiraillé, et vous avez atteint votre limite.

    Ce qui est important, à ce niveau, c'est de relativiser et de comprendre ce que vit chacun :
    - Les enfants doivent s'adapter à 2 foyers, avec des normes et façons de vivre différentes. C'est vrai que lorsqu'il s'agit d'une fratrie, ils peuvent avoir tendance à se conforter l'un l'autre et à créer un bloc qui va les rassurer. Et à l'adolescence, on a de moins en moins de prise sur leurs réactions, cela peut paraître vite insurmontable.
    - Le père agit avec son coeur, difficile de prendre du recul sur ses propres enfants
    - Et vous, vous n'avez pas de rôle officiel, donc si vous n'êtes pas suivi à 100% pour le père, ce n'est pas forcément facile.

    Prendre de la distance ne veut pas dire se désinvestir, au contraire même. C'est le meilleur moyen pour ne pas être plombé par le quotidien, tout en intervenant pour les choses importantes. C'est le meilleur moyen de prendre du recul et de moins en vouloir aux enfants, au papa, .....

    C'est dans tous les cas, une solution qui permet de montrer vos limites, et comme tout changement, il aura des conséquences certainement sur votre foyer. Mais comme vous voulez que ça change, ça tombe bien !!!!

    Ce n'est pas un échec, c'est aussi se construire différemment et c'est comme cela qu'il vaut mieux le prendre. Avec plus de recul, on peut mieux échanger parfois, l'important, c'est surtout de ne pas couper totalement le lien. 5 ans d'existence avec les enfants de votre conjoint : vous faites partie de leur vie, vous les avez aidés à se construire, et vous verrez ils prendront des tas de choses qui viennent de vous, vos valeurs, votre éducation.

    L'important est de préserver votre couple, car les enfants grandissent et quitteront de toute façon le foyer. C'est une solution intermédiaire qui n'a rien à voir avec le fait de faire un break pour un couple. C'est juste, prendre de la distance pour mieux vivre le foyer recomposé et de nouveau crée un lien possible et appréciable avec les enfants.

    Tenez bon, ça vaut le coup croyez moi !

    Easytribu
  • Bonjour à toutes et à tous,
    Quand j'ai rencontré mon conjoint il y a 5 ans, il était père célibataire de 4 enfants. 3 garçons et 1 fille (la petite dernière comme on dit). Je suis venue m'installer là où il vivait et avec les garçons il n'y a jamais eu de problèmes. Par contre comme on peut s'en douter avec sa fille ça n'a jamais été rose. Vol de mes affaires, maquillage, bijoux, vêtements. J'étais même obligée un moment d'aller au boulot avec mes affaires dans le coffre. Sa fille mangeait également dans sa chambre et planquait le reste de la nourriture dans ses placards ou sous on lit. Il faut savoir que Tania, est très copine avec sa mère. La mère a abandonné ses enfants quand elle a estimé qu'ils étaient assez grand une nuit alors que mon conjoint était en déplacement. Quand à moi j'ai toujours été très indépendante, alors quand je suis arrivée chez eux, j'ai bien du m'acclimater. Je leur faisais à manger, leur lessive, le ménage etc. Et puis nous avons déménager là où nous sommes actuellement. Nous avons eu une petite fille qui a deux ans aujourd'hui. Tania est déscolarisée depuis ses 16 ans. A chaque fois qu'elle est venue passer du temps à la maison; il y avait quelque chose. A chaque fois qu'elle voulait faire telle formation, c'est moi qui l'a aidé. A ses 18 ans je lui ai trouvé un travail, elle avait son appart, son indépendance qu'elle a fini par tout lâcher après quelques mois. Avant d'emménager dans son appart, nous avons eu une dispute et elle m'a insulté. Dernièrement, nous avons eu une altercation et elle m'a giflée. Il faut savoir que Tania à la main leste, elle règle ses conflits pare la violence. Quand elle m'a giflé son père est parti du principe que c'est moi qui l'avait agressé, que ce n'est qu'une gamine, il n'a pas le même comportement avec ses fils qu'avec sa fille. Il part du principe que je ne l'ai jamais aimé. J'ai essayé plusieurs fois d'en parler avec lui mais c'est comme un sujet tabou. Dernièrement, nous avons appris que la mère de Tania avait laissé sa fille pour rejoindre un type qu'elle connaissait à peine. J'ai donc peur que son père me dise que sa fille n'a nul part où aller et qu'elle revienne vivre à la maison. Tania zone, elle a pris l'habitude qu'on fasse les choses à sa place. A cause de tout cela qui dure depuis le début de notre relation, 5 ans, j'en ai marre. Comment respecter un conjoint qui laisse sa fille de 18 ans me frapper sans rien lui dire? comment réagir face à tout ca? et ma petite fille de 2 ans .... Si vous pouviez m'éclairer .... Merci
  • Bonjour,
    La fille de votre conjoint ne peut pas vous gifler !!! Il n'y a aucune raison qui puisse justifier ce geste !
    Par ailleurs, cela doit être très compliqué pour votre conjoint de voir sa fille à la dérive et de trouver la bonne solution pour à la fois la booster, sans l'assister.
    Donc la première chose à faire est de mettre les limites avec son père, car comme vous avez pu le constater, les limites peuvent être très rapidement franchies. Et pour cela il va falloir discuter avec lui et trouver une solution ensemble , ce qui risque de ne pas être facile, mais reste indispensable.
    Il faut revenir sur cet épisode de la gifle et ne pas le laisser comme une possibilité future ....
    Si Tania doit revenir chez vous (ce sera de toute façon de la laisser à la rue si tel est la cas), il faudra encore mettre des limites. La seule règle est de ne jamais accepter que les limites soient dépassées, sinon, elles le seront tout le temps.
    Donc notre conseil est de revenir systématiquement sur ce sujet, avec votre conjoint quitte à engendrer des disputes importantes sur le moment puis à trouver des solutions en commun.
    Dans l'attitude, essayez de ne pas juger, de ne pas parler sous le coup de l'émotion, et de vous mettre à la place du père. Ce n'est pas facile, mais ça permet de communiquer.

    bon courage à vous

    Easytribu
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.