Suis-je trop sensible?

Bonjour à tous,
Comme tous ceux qui ont rejoint ce forum, je vous contacte aujourd'hui afin de trouver des solutions, des conseils pour aller de l'avant et réussir à m'intégrer dans ma nouvelle famille.
Je plante le décor:
J'ai rencontré mon nouveau partenaire il y a deux ans, nous étions tous deux mariés, et avons tous deux quitté nos conjoints pour vivre notre histoire. Il a deux enfants et je n'en ai aucun.

J'ai annoncé à mon mari que j'avais rencontré quelqu'un d'autre et nous avons divorcé dans la foulée, en moins de 6 mois. Je vous laisse imaginer come cela a été difficile.

Mon partenaire a physiquement quitté le foyer il y a un an, et n'a jamais dit à sa compagne la vraie raison de son départ (notre rencontre). Il lui a annoncé qu'il venait de rencontrer quelqu'un seulement pendant l'été dernier. Nous sommes partis en vacances en septembre, et il a préféré lui dire qu'il était parti avec des amis en vacances "cyclisme".

J'ai rencontré ses enfants en décembre dernier, et bien entendu ce n'est pas simple, leur mère étant extrêmement négative à l'idée qu'ils puissent être en contact avec une autre femme. Tout le monde était nerveux mais tout se passe très bien maintenant, et ils sont très contents de passer du temps avec moi (et réciproquement).

Je n'avais aucun problème avec ce schéma de famille recomposée jusqu'au Nouvel An, où j'ai brutalement réalisé combien cela allait être compliqué.
Nous sommes allés tous les quatre passer quelques jours dans la famille de mon compagnon pendant les fêtes (présentation officielle ;-)). Malgré le fait d'être bien accueillie, je me suis subitement sentie comme la "maîtresse". Les photos de leur mariage encore au mur, plus ou moins dissimulée derrière une petite guirlande de Noël (lol), l'ex qui appelle les grands parents pour voir si les enfants vont bien (ok, mais bon...), et discussion ouverte avec mon partenaire pour savoir si l'ex va bien, quelles sont les dernières nouvelles etc... comme si je n'existais pas. Ils ont été mariés pendant 16 ans, alors je me suis dit "ok, laisse tomber, ne dis rien, c'est normal".
Puis je me suis rendue compte à quel point elle est présente: sms, appels, mails, quasi quotidiens. Mon compagnon appelle tous les soirs pour parler aux enfants (aucun problème avec ça bien sûr, mais souvent il discute avec elle pour parler de tout et de rien. Et ça, ça a commencé à m'agacer). Là encore, j'ai essayé de rationaliser en me disant que c'est mieux pour les enfants si ils s'entendent bien.

Mais là où la goutte d'eau a fait déborder le vase, c'est quand elle a appelé mon parteaire le 1er janvier, pour parler aux enfants, puis avec lui (bien sûr). Elle était dans une colère noire, car elle avait appelé ses ex beaux-parents quelques instants plus tôt et ils lui ont dit que j'avais passé les quelques jours avec la famille. Elle était très en colère, a demandé des explications et a exigé qu'il reconduise les enfants immédiatement chez elle. Les enfants étaient en pleurs, car ils avaient peur d'être disputés pour avoir passé du temps avec moi. J'ai été sincèrement choquée, de sa réaction à elle (après tout ce temps de séparation) et par sa réaction à lui (il est parti sur le champ lui ramener les enfants, et a passé plus de 3 heures à lui expliquer pourquoi il m'a présentée à ses parents, et qu'il fallait qu'elle arrête de prendre les enfants en otage, et la consoler....si si). Pour lui, c'est normal, il faut lui donner du temps, la calmer, lui expliquer.... à ce moment, tout m'est revenu: le fait qu'il n'ait rien dit sur la raison de son départ, puis minimisé notre couple face à elle, le fait qu'il ne se soit toujours pas renseigné pour commencer la procédure de divorce, leurs communications incessantes etc... Je lui ai alors expliqué que peut-être pour elle leur séparation n'avait pas été très claire, si ils étaient restés trop proches, et que quelquepart elle espérait peut-être son retour. J'ai alors demandé qu'il formalise les communications et les limite au strict nécessaire. Il a fallu bien sûr qu'ils en discutent longuement entre eux, car les sms qu'il lui avaient envoyés (je les ai vus) n'étaient pas assez, mais il m'a assuré que c'était régle et qu'elle avait compris.
J'ai alors cru que le problème était réglé, et j'étais même très fière de mon compagnon, pensant qu'il avait été très compréhensif avec moi.
Ben en fait non: ils continuent les coups de fil et les sms (en utilisant d'abord le prétexte des enfants ou du divorce ou de la vente de la maison) pour se raconter des petites choses de leur quotidien...mais cette fois en cachette! Mon partenaire efface toute donnée de son portable (je ne fouille pas, il me montre librement), concernant appels ou sms avec elle. Il va même mentir si je lui demande si il a des nouvelles des procédures en cours ou des enfants, pour ne pas avouer qu'il a été en contact. Même devant le fait accompli il nie. Comment je le sas? Il met son portable dans mon sac à main le week-end quand on se balade, du coup je sais quand il y a des appels ou des sms et quand je sors le téléphone du sac, cela s'affiche sur l'écran de veille (n'allez pas imaginer que j'espionne!)
Il me dit qu'il fait ça pour me préserver car il sait que je n'apprécie pas leurs contacts. Et aussi pour que son ex n'emmène pas les enfants loin de lui...comme si la garde ne dépendait que de sa décision à elle!!! Les enfants ne sont qu'une excuse...
Ce qui me dérange surtout c'est le mensonge, mais aussi le fait que malgré son amour pour moi, il n'ait pas eu le courage de m'imposer auprès de son ex. Pourquoi espère-t-elle toujours? Pourquoi a-t-il besoin de maintenir le contact avec elle? Autant de questions qui m'empêchent de dormir depuis ce jour de l'an.

Pour précisions: mon ex-mari a été mon seul compagnon entre mes 15 et 35 ans, et il a énormément compté pour moi. J'ai coupé toute communication avec lui car je sais que 1) cela ne l'aiderait pas à aller de l'avant, et 2) cela ne plairait surtout pas à mon partenaire (les seules fois où j'ai été en contact avec mon ex au moment du divorce, je devais lui justifier chaque prise de contact!). alors quand je repense à tout ça, je trouve ça un peu hypocrite de la part de mon compagnon actuel...
Mon compagnon me dit que sa famille faisait avec lui un "package", à prendre en entier...ou pas. A moi de voir si j'accepte sa famille ou pas. Euh, ses enfants oui, mais pas l'ex. Or je sais très bien que ce n'est pas toujours idéal et que l'ex fera toujours partie de sa vie.
Je ne sais plus quoi en penser, et les discussions sont maintenant inutiles (de mon point de vue), car je ne fais plus confiance en ce qu'il me dirait de toute façon...
J'ai l'impression d'être en couple à trois, et pire encore, de ne pas être la compagne légitime mais plutôt la seconde (en terme de priorité, sinon je serais plutôt 3ème car il a été marié 2 fois ), ou juste un complément...

Comment faire pour passer le cap? J'aimerais aller de l'avant et penser à notre propre famille à fonder, mais c'est difficile à gérer avec les fantômes (un peu trop réels) du passé... Suis-je trop sensible?

Désolée pour la longueur du message et merci d'avance pour vos conseils!
Mots clés:

Réponses

  • 3 Réponses sorted by Votes Date Added
  • Bonjour,
    Votre compagnon agit certainement par culpabilité et fait ainsi l'inverse de ce qu'il devrait faire. Vous avez raison, cela n'aide personne de ne pas être clair, de laisser espérer et ça empêche l'autre de se reconstruire. Mais il doit aussi avoir peur, de moins voir ses enfants.
    Il paraît compréhensif puis vous constatez qu'il vous ment .... cela se complique.
    Si vous voulez qu'une situation change vous avez 2 choix :
    - Changer d'attitude pour provoquer une réaction chez l'autre.
    - Faire confiance au temps qui passe en vous disant qu'il vous sera favorable.

    Dans tous les cas, recentrez vous sur vous, ce que vous aimez, ce que vous n'aimez pas et prenez soin de vous pour ne pas vous perdre. Agissez comme vous le souhaitez, soyez vous même avec lui et ses enfants, et surtout ne jouez pas un rôle.
    C'est le meilleur moyen de savoir qui vous avez en face de vous. Et cela évite les malentendus. Si vous cristallisez sur cette situation, vous risquez d'en faire un point de non retour. Alors que si vous prenez de la distance et que vous vous occupez de vous, il y aura au moins une partie de vous même épanouie.

    A priori il se cache tout en vous montrant ce qu'il fait ..... donc peut-être qu'il essaye mais qu'il n'y arrive pas, et donc fait tout pour se faire démasquer ....

    Vous devez parlez de méthode ensemble. Il a l'air d'avoir compris ce qui est important mais de ne pas savoir comment faire. Proposez un test (0 communication tel ou sms pendant x jours ou communication écrite uniquement et signée par vous deux ) car vous êtes en couple, et vous vous occupez aussi de ses enfants en partageant leur vie.

    Lui démontrer qu'il ne rend pas service à son ex-femme, qui doit pouvoir se reconstruire aussi. Cela devrait cesser si elle se remet en couple.

    En bref, posez vos limites, ne surveillez pas, ça ne sert à rien, vivez votre vie (une femme épanouie attire l'attention, une femme en colère éloigne), et faites vous confiance simplement.




  • Bonjour,

    Merci pour votre réponse.
    S'il se sent coupable? Oh que oui!
    Je suis d'accord avec vous, il a également peur. Il a enfin pris rendez-vous avec un avocat pour s'assurer que le divorce sera équitable et pour se rassurer au niveau de la garde. Nous vivons en Angleterre et les règles en terme de divorce sont un peu différentes ici.
    Concernant les communications, nous allons en discuter ce soir, mais l'approbation des écrits me semble impossible. Il ne se sentira pas à l'aise avec cette idée, et sera tenté de cacher les choses pour faire au plus simple et éviter les conflits.
    Il souhaite -mais a évidemment des difficultés- "plaire" aux deux côtés: la semaine dernière il a été décidé avec son ex qu'il appellerait son fils (13 ans) directement sur son portable le soir, pour ne pas avoir à téléphoner sur la ligne fixe et ainsi éviter le contact avec elle. Ce qui est une bonne idée, je pense. Mais son fils ne comprend pas l'intérêt de ce changement, et ne décroche donc pas son téléphone. Donc au bout de quelques jours seulement, c'est retour à la case départ. Mon compagnon et son ex ont dit que c'était effectivement plus simple, car leur fils n'aide pas.
    C'est juste un exemple. Mon chéri a beaucoup de bonne volonté, mais ils ont tous du mal à se tenir aux règles qu'ils s'imposent. Pas étonnant qu'on n'avance pas! C'est parfois difficile de faire des compromis en couple, alors en famille recomposée, ça a l'air d'être pire!

    Ne pas me perdre dans tout ça... Quand je lis les autres posts, je me dis que ma situation est un classique, et n'est pas si terrible que ça. Mais ça blesse malgré tout, et cela devient difficile de rester positive et souriante tous les jours.
    Alors oui, je suis ok pour travailler sur moi....Pouvez-vous m'aider?
    J'ai vu que vous proposez des options par mails ou par téléphone (peut-être que le mail serait mieux, vu que je vis à l'étranger?).

    Merci encore pour tout, et merci pour ce site qui je trouve est très bien :-)
  • Bonjour,
    Merci pour votre retour, cela nous fait vraiment plaisir !
    Vous pouvez testez la formule abonnement par mail pendant 1 semaine si vous le souhaitez, il suffit de vous connecter et de valider les conditions générales de vente (en les lisant pour vous rassurer ...) :
    http://www.easytribu.com/easy-panic-prenez-soin-de-votre-tribu/
    Et oui, l'idée est de vous accompagner à votre rythme pour vous aider à travailler sur vous. Le mail a des gros avantages dans un suivi personnalisé car il permet de formaliser et généralement ça va plus vite quand on pose les idées .....
    Vous pouvez prendre 1 semaine pour tester si vous le souhaitez. Pendant ce temps, votre conjoint pourra aussi intervenir par mail, s'il le souhaite bien entendu.
    N'hésitez pas à nous poser des questions si vous en avez à : contact@easytribu.com
    Easytribu
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.