Nouveau dispositif du contrat de mariage séparation de biens

Bonjour, en mai 2018, mon nouveau compagnon est moi même nous remarions. Je suis veuve avec 3 enfants de ma précédente union, et mon futur mari est séparé avec 2 enfants d'une précédente union. Je suis propriétaire d'une maison et j'ai quelques biens financiers. Lors du premier rendez vous chez le notaire, le notaire nous a appris qu'en cas de décès 25% de ma maison et de mes biens financiers reviendraient à mon futur époux. Or ni lui, ni moi, ne souhaitons cela. Je ne veux pas désavantager mes enfants et mon futur époux est tout à fait d'accord avec cela. Pour les biens financiers, c'est assez simple, le notaire me conseillant de faire des assurances vies, mais pour la maison il dit qu'il n'y a pas le choix. En réfléchissant, je me dis que je vais faire une donation à mes 3 enfants (dont 2 sont mineurs) en gardant l'usufruit ma vie durant et stipulant que les gros travaux si besoin, ainsi que les taxes seraient à la charte de l'usufruit. Le notaire me répond qu'il ne faut pas faire cela, sans vraiment d'explication. Auriez vous une solution ? auquel je n'ai pas pensé ? Merci de vos réponses rapides.

Réponses

  • 4 Réponses sorted by Votes Date Added
  • Bonjour.
    Tout dépend de votre objectif réel.
    Que souhaitez vous ???? J'ai compris que vous ne vouliez pas que votre époux héritent de 25% de votre patrimoine, mais vous voudriez quoi réellement ? Qu'il hérite de plus ou moins ou pas du tout ???
    Vous souhaitez vous marier sous quel régime ???
  • Bonjour,
    Désolée de la réponse tardive. J'étais en déplacement sans connexion internet.
    Ce que je souhaite c'est que mon époux n'hérite pas des 25% de mon patrimoine si je décède. Je souhaite que la totalité de mes biens reviennent à mes enfants. . Nous avons prévu nous marier sous le régime de la séparation de biens

  • Bonjour.
    Effectivement, c'est un notaire qui vous guidera sur la meilleure solution à envisager. Nous vous recommandons d'en consulter plusieurs avant de prendre votre décision. Nous n'avons pas de solution à vous proposer mais n'hésitez pas à faire partager celles que vous trouverez et qui pourraient intéresser les personnes dans votre cas.
    Bonne recherche ....
  • Un ami m'a parlé de la Société Civile Patrimoniale, qui se démocratise et permet de gérer finement un patrimoine et sa transmission un peu comme une SCI mais avec sa famille et d'autres biens que juste de l'immobilier :smile:
    J'ai trouvé cet argumentaire : http://mypat.fr/tribu/
    Qu'en pensez-vous ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.