Pour ou contre la garde alternée ?

" C'est bien car chaque parent peut voir son enfant de façon égale. "
" Une perte de repère peut exister pour l'enfant surtout s'il est âgé de 3 ans, donc ce n'est pas conseillé. "

Des avantages comme des inconvénients... Et vous, avez-vous opté pour la garde alternée pour vos enfants ?
Comment le vivez-vous ? et vos enfants, en sont-ils satisfaits ?

Le bien-être des enfants doit avant tout être une priorité pour prendre cette décision.

Réponses

  • 2 Réponses sorted by Votes Date Added
  • Mère de deux enfants en garde alternée, je ne suis pas favorable à ce mode de garde de façon automatique.
    Il me semble que je suis en garde alternée uniquement sur le temps de garde 50/50 mais pour le reste, ce n'est pas vraiment le cas. Cela passe par l'achat des vêtements, les prises de rendez-vous médecin, orthophoniste, dentistes, psy, gestions des relations amicales de mes enfants , organisation des anniversaires. Gestion des enfants en cas de maladie, en cas d'hospitalisation c'est à moi de m’arranger avec mon employeur pour être présente auprès de mes enfants. gestion des plannings... des activités extra scolaires, cantine, garderie. Bref c'est à mon sens une pseudo garde alternée où je porte l'ensemble des charges inhérentes à la gestion des enfants. Et cela sans compter sur les reproches de mon conjoint quand j'ose demander une aide financière sur un achat imprévu. Avant d'envisager la garde alternée de façon systématique il serait judicieux de se poser la question de savoir si chaque parent va prendre en charge ses responsabilités. La charge mentales vevrait se partager , non? A notre séparation je n'envisageais pas un autre mode de garde que celui-ci. Aujourd'hui, je suis déçue de voir que la répartition ne se fait que sur un planning, oubliant qu'au cœur de cette séparation il y a des enfants qui ne sont ni la propriété du père ni la propriété de la mère. Ce qui est important c'est de savoir ce dont les enfants ont besoin. Et comment en tant que parent nous sommes capables de dépasser nos guerres guerres d'adulltes pour partager l'ensembles des charges. Etre sûr que nous enfants ont effectivement besoin à ce moment là de leur vie d'une alternance dans leur mode de garde, où ont-ils plus besoin de leur père ou de leur mère.
    La justice est tellement injuste (dans le cadre du jugement concernant la garde de mes enfants le juge a pris en compte le fait que j'étais remarié, comme si je n'étais pas capable d'assumer mes enfants, pour mon mari notre mariage n'a pas fait l'objet d'un quelconque commentaire, et je ne parle pas des pensions alimentaires, des institutions tel que la CAF...).
    Bref c'est une jolie mascarade que de penser que la garde alternée soit a envisager de façon automatique, soyons honnête c'est pour répondre à une notion de propriété, car aujourd'hui encore nous sommes convaincus que nos enfants sont notre chose, notre propriété!
    Elya maman de trois enfants dont deux en garde alternée, une belle fille en garde alternée, et d'une fille

  • Bonjour ELya et merci pour votre commentaire.
    Nous sommes totalement d'accord avec vous pour dire qu'un enfant n'est pas la propriété d'un père et d'une mère, et dans ce sens nous avons souvent mis en garde contre les dérives de ce genre de pensées (la garde alternée en est un exemple).
    La difficulté est que la notion d'intérêt supérieur de l'enfant, notion qui devrait être prise en compte par les juges, est complètement floue. Malheureusement, aujourd'hui, on se partage un enfant comme on se partage une maison, bien trop souvent !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.