Comment gérer les caprices de ma belle fille ?

Bonjour,

Je viens vers vous pour essayer d'avoir des réponses à mes questions et surtout m'aider à me guider.
Voilà ma situation : Je suis avec un homme qui à 30 ans et avec qui je suis depuis plus d'un an. Avant lui je suis restée 8 ans avec un homme, dont j'imaginais achat, enfant et tout le tralala. Quentin et moi nous connaissions depuis 4 ans environ car mon ex travaillait dans l'entreprise de Quentin. Quand nous nous sommes rencontrer, nous avons le temps pour nous, lui venait de se séparer (décision prise par son ex qui voulait retrouver sa vie de jeune), il l'aimait toujours donc le temps d'adaptation à été long. Voulant faire les chose dans l'ordre il a pris le temps pour moi, être sur de ses sentiments à mon égard avant de me faire rencontrer aux enfants.
Il est papa de jumeaux de 6 ans (fille et garçon ). Adorant les enfants à la base et adorant faire plein d'activité c'est ce que j'ai fait avec eux, mon conjoint est réserviste à l'armée et part parfois 4 jours ou plus. J'ai appris donc à gérer les petits sans trop de mal. Nous les avons une semaine sur deux toute l'année.
Depuis cet été, je me suis aperçu que mon conjoint était beaucoup plus souple avec sa fille que son fils. En octobre j'ai craquée et je lui ai dis ce que je pensais. Suite à cela, il a changé du tout au tout. Sa fille est très jalouse de son frère et très capricieuse. Dés le matin elle pleure car son frère à oubliée de fermer la porte de sa chambre (1 chambre pour deux, elle arrête pas d'accuser son frère de longue), on sent une jalousie très prononcée à l'égard de son frère depuis que mon conjoint essaye d'avoir la même attitude envers l'un et l'autre. Sauf que ces pleurs sont de plus en plus fréquents, on l'engueule, on l'ignore, elle revient après sans excuse, sans rien, comme si c'était un besoin de crier, et pleurer et revenir comme par magie après. Et j'ai avoué à mon conjoint que je ne supportais plus l'attitude de sa fille. Il est honnête et me dis qu'elle à toujours été capricieuse. Sauf qu'au stade ou j'en suis, j'appréhende les vendredis soir de les avoir à me dire comment je vais réagir, et comment leur père va réagir également. Car on voit qu'il est dans cette culpabilité, d'autant plus si l'absence est trop longue (des fois il doit partir plusieurs semaines, donc les petits restent chez leur mère, et j'angoisse leur retour...
Comment pouvez vous m'aider à gérer cette angoisse ?
J'ai envie dés que mon conjoint rentre à lui faire un chekup en lui disant "rappelle toi qu'il faut être impartial sur les deux, il faut faire ça si ta fille pleure" lui donner des leçons avant leur arrivée en quelque sorte mais je sais que sa va juste l'énervé et créer une dispute.
Comment lâcher prise ?
Merci sincèrement pour votre aide... J'en pleure, j'angoisse et je sais que quand mon conjoint va rentrer lundi alors que je ne l'aurais pas vu de deux semaines je ne profiterai pas du moment présent pensant d'ores et déjà comment il va gérer avec ses enfants vu qu'il ne les auras pas vu depuis deux semaines...
En gros j'ai peur qu'il oublis nos accord qu'on a eu en Octobre et qu'il redevienne comme avant en étant trop laxiste..
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.