Qu'est ce que vous ne supportez pas chez les enfants de votre conjoint ? [Article Collaboratif]

Bonjour à tous !

Venez nous aider à rédiger l'article collaboratif !

image

Qu'est ce que vous ne supportez pas chez les enfants de votre conjoint ?

Vous avez le choix entre soit commenter directement dans le forum ci-dessous ou soit sur notre site internet en cliquant directement sur le lien du sujet ci-dessus.


Sujet souvent tabou mais pourtant réaliste dans de nombreuses familles recomposées.
Comment le vivez-vous ? Venez nous en parler !


A vos claviers ! ;)

Réponses

  • 10 Réponses sorted by Votes Date Added
  • Bonjour à tous,
    Je viens de découvrir ce site et le thème ? Je suis en plein dedans en ce moment et ça dure depuis 3 ans ... aidez moi svp
    Je suis en couple depuis 4 ans avec un homme qui a un garçon de bientôt 18 ans.
    Moi j'ai une puce de 11 ans.
    Pendant la 1ere année tout se passait bien jusqu'au réveillon du 1er/01 ... on est invité chez mon papa et ma belle-maman,son fils nous demande alors s'il peut rester ici car il aimerait faire la fête avec ses potes chez l'un d'eux.Il n'à jamais su nous dire de quel pote il s'agissait ... il sait juste son prenom il ne le connait pas depuis longtemps ... Bref son père lui dit ok tout de meme (moi je tique fortement) avec recommandations à l'appui ... il est d'accord,pas de soucis nous dit-il ... mouais
    1er hic,toutes les fois où on a essayé de le joindre par SMS pour savoir si tout allait bien,jamais nous n'avons eu de réponses ! Son père était fou d'inquiétude,je lui dis qu'on va quitter la fête pour aller voir ce qui se passe,il refuse me disant qu'il se fait du soucis sûrement pour rien ... que son fils à sûrement plus de batterie ... re-mouais
  • Bonjour, 
    Presque 18 ans, c'est un âge particulier pour un jeune garçon. 
    Nous comprenons que cela ne se passe plus bien depuis le réveillon, et si vous nous en disiez un peu plus .... (votre message a peut-être été coupé ?).
    N'est-il pas en train de prendre son indépendance ? Oubliant de tout dire ? Prétextant beaucoup ???
    Quoiqu'il arrive il va falloir qu'il fasse ses propres expériences et le meilleur conseil à donner est de ne pas le braquer (car de toute façon il vous cachera ce qu'il souhaite vous cacher), et de l'amener à se sentir suffisamment en confiance pour parler de tout. Ceci étant dit, il y a toujours un cadre à respecter. exemple : pas de réponse aux sms : suppression du portable .... il vous répondra, mais encore une fois, il vous dira ce qu'il a envie de vous dire. 
    N'hésitez pas à nous en dire plus .... 
    L'équipe Easytribu


  • Moi sa fille, je la hais. Pourtant tout se passait au début, mais tout à commencer par un stage. Elle devait faire un stage, son école lui avait trouvé une entreprise à " tel endroit". Elle devait donc dormir dans la famille qui se trouvait au plus près. Mais deux semaines avant, miracle elle n'avait plus de stage, l'école lui avait enlevé pour le donner à une autre fille. ( première bizarrerie). Elle a donc décidé "pas le choix" de faire le stage chez papa. Ce qui l'arrangeait bien. J'ai eu une très forte impression que la vérité cest qu'elle avait refusé le stage.A l'époque, j'avais décidé de me lancer dans la création d' un nouveau site internet...sauf que madame voulant travailler dans la création de site, cest vu attribuer cette tâche!!! Cerise, sur le gâteau...j'ai appris au dernier moment que j'en était la tutrice....sans même me demander. Soi disant, cest les profs qui aurait dis ton pére ne peut pas être tuteur donc ça sera ta belle mère. Forcément, je l'ai mal pris. Déjà, je n'avais aucunement envie d'être tutrice de stage, encore moins de ma belle fille et encore moins de celle qui me volait mes taches. D'autant plus qu'elle s'était déjà attribuer tous les mérites d'un projet que l'on avait eu en commun. Bref, cela s'est très mal passé, je la laissé dans son coin. Elle se demmerdait n'avait aucune consigne. J'ai eu son pére sur le dos, en disant que je devais m'en occuper....et quand j'ai décidé de m'en occuper....lui, lui disait noir et moi je disais blanc....et venu le moment où sa prof devait passer, et comme par hasard, la veille, elle me demande: tu vas lui en parler que tu n'étais pas au courant, que ca te plait pas....bizarre!!!! Bref, je pense que son attitude à changer depuis ce moment là. Je ne sais pour quelle raison car oui elle a dû vivre un stage horrible, mais je ne l'avais pas saqué pour autant. Toujours coocooner partout où elle va, elle a peut être pas aimer que je ne la coocoun pas. Bref, est arrivé ensuite, le changement d'école. Le lycée! Il se trouvait à 2h 30 de routes. Elle devait être interne. Et devait trouver un covoiturage pour la rentrée. Sans oublier le dossier d'inscription, ou son pére à tout rempli pendant que madame jouait, ricanait. A 20 ans, on peut tout de même aider. Son pére lui a demandait un renseignement, faut voir comment elle lui a répondu. Bref revenons à notre rentrée. Madame n'a pas supporter etre loin, elle était jamais partie ne serait qu'une journee loin de son pop a. Obliger d'aller la chercher tous les jours....pleurait même en cours. Aucun covoiturage recherché. Ya même des fois où j'apprenais au dernier moment qu'il fallait que je l'emmène la....alors que j'avais déjà beaucoup de choses à faire. Bref, j'allais la cherché mais ne parlait pas. Je ne supportais en rien ses gestes, aucune autonomie, égoïste, ne voyait que son petit bonheur à elle sans voir les conséquences. Et profiter que son pére ne sache pas lui dire non pour demander des choses. A un moment, c'était devenu intenable.elle pleurait, s'est mise à se plaindre...bref, mon conjoint ma dis de désamorcer. Ce que j'ai fait lors d'un aller retour. Mais je voyais bien qu'elle était pas d'accord que ca rentrait d'une oreille sortait de lautre....et au final les choses ont empirée. Moi j'étais repartie à zéro....elle non. Mais bien sûr, pas avouer. Elle me faisait crasses sur crasses. Mettait mon linge en merde, m' éteignais la lumière le soir alors que j'étais en train de bouquiner....jouait même de ce que je lui avait dis en même narguant....bref de nouveau, je ne lui parlait plus. Mais s'est plaint à son pére, quand elle revenait les week end elle se sentait pas chez elle, je lui parlait plus, à pleurer....la larme facile ca aide....bref son pére en a eu marre, et nous a sommé de s'expliquer de crever l'abcès....enfin surtout à moi....car elle ne ferait pas le premier pas, elle n'avait rien à se reprocher. Elle savait pas pourquoi je lui parlait plus.bref, réunion extraordinaire....elle son pére et moi. Bien sûr, c'était à moi de commencer car elle ne savait que je lui reprochait. Javais pas commencer qu'elle s'est mise à pleurer à taper du poing quel la table a fai une grosse crise....son pére: t'as vu comment tu l'as rendu, t'as vu dans quelle état elle est, c'est plus possible, je ne laisserai pas faire ca....bref, en fait ca n'a servi à rien car toutes les explications que j'essayais de donner il me contredisait et elle en jouait. Au final je m'en suis pris pleins dans la gueule par les deux! Apres cette dispute, j'en ai voulu à mon compagnon. Je lui ai dis comment javais pris les choses, il n'en avait que pour sa fille. Et moi dans l'histoire?! Dasecousse, a compris que ca n'avait rien apporter que javais pas pu en plaçait une et m'a proposé de refaire.....ce que j'ai refusé. On a continué à vivre....mais je me détachais au plus de sa fille, je n'allait plus la chercher.elle Continuait ses crasses, et faisait tous ce que je détestait....un jour alors qu'elle était partie en week end, elle a rapportait des cadeaux à tout le monde, même à mes enfants.sauf à moi. Et la bien fait comprendre, seul son pére ne l'a pas compris!à un moment donné jai commencé à rentrer dans son jeu, mais en fait je me suis vite retirer. J'étais l'adulte,elle pouvait faire ce qu'elle voulait rien ne me touchait enfin ce que je laissais paraître. Elle faisait sa vie, je faisais la mienne. Elle était la, soi je l'ignorais, soi je me cassais. Et elle en faisait de même. Tout ca, bien sûr en non dit. Je n'arrivais plus à la supporter ne serai ce qu une demi journée rien que quand elle parler ca m agacer.elle se mêlait toujours des choses qui la regarder pas. J'en étais arriver à plus parler à mon conjoint des choses sur ma famille car elle se mêlait à la conversation. Elle attendait que je sois pas là pour parler avec son Pére. On en était donc à faire sa vie chacun de son côté...bien sûr,ce n'a jamais été formuler mais elle l'avait très bien compris. Sauf, que ca lui a pas suffit. Les vacances n'avait pas débuter de 2 jours, qu'elle s'est mise à se plaindre à son pére alors que celui ci réprimandait ses filles sur leurs comportements. " je comprends pas elle me parle le plus de nouveau, pourtant je fais des efforts." La, c'était trop. J'en ai parlé à son pére, de son comportement, qu'elle m'avait dans le nez, qu'elle me faisait des crasses....moi n'a rien voulu entendre....elle est pas comme ça elle l'a peut être pas fait exprès ta pas de preuves....j'ai pris sur moi une énième fois, mais intérieurement j'explosais. Ca n'a pas tenu une semaine, alors que j'étais seule avec son pére, jai explosé...pleurs, crise même,grosse crise j'en pouvait plus. Ma comprise s'est mise à me comprendre. Enfin, ca s'était car on était tous les 2, car le lendemain c'était le contraire....bien sûr, en ne reconnaissant rien, et moi n'avant pas de preuves. C'était elle qui l'emportait....ya eu une goutte d'eau qui a fait débordés le vase et le soir là je suis parti. Javais perdu 5 kg en à peine deux semaines, ça commençait à jouer sur ma santé alors jai dis stop. Surtout quand j'ai vu, qu'il ne me soutenait pas même devant sa fille, et qu'elle reprenait les phrases de son pére....pour bien m'enfoncer. J'en étais arrivés à un point de la haïr. Elle?! Je sais pas, oui. Cest sur qu'elle m'en voulait, me porter pas dans son coeur, peut être parce que j'étais la seule personne à ne pas la coocooner.a courir, dès qu'elle demandait quelque chose, à la féliciter à tout bout de champs et à lui dire arrête de jouer avec les autres soit plus autonome. Jusqu'à lui chercher un covoiturage, des sites, lui envoyer ses courriers alors que madame attends gentiment dans la voiture! A 21 ans, on est plus autonome. On ne remballe pas des gens qui sont plus âgés que soit, on ne donne pas des leçons de vie, et non à 21 ans elle ne sait pas tout mieux que tout le monde. A prendre de haut, une directrice ta à lui en mettre pleins dans la gueule en disant qu'elle est meilleure qu'elle!
  • Elle n'a jamais formulé, ni reconnu ce qu'elle avait contre moi. Je me suis remise en question pas mal de fois, mais étant donner qu elle ne reconnaît rien, ni comportement, ni gestes, qu a l'entende tout vient de moi. Je peux pas faire de miracle. Elle incarne aujourd'hui tout ce que je hais chez une personne. Prétentieuse, hautaine, manipulatrice, prends les gens de haut,égoïste, se sert des autres. Le pire c'est qu'elle cache bien son jeu, car personne ne la vois comme ca. Donc gros conflits familial et surtout avec son pére qui la chérit tant et qui change de version si elle est la ou pas. Et surtout de ton. Comme il l'a dis, ça me regarde pas si elle prends des gens de haut, je suis pas sa mère, jai rien a dire! Résultat aujourd'hui, mon couple, ma famille car on a des enfants ensembles est quasi inexistant. Je suis partie au fil des semaines, jai recommencé une histoire avec mon conjoint mais à reculons ne sachant pas ou ca va nous menait.
  • Vous avez eu beaucoup de courage de quitter votre foyer, mais parfois c'est indispensable quand la situation est intenable. 
    Votre belle fille a 21 ans et vous avez aussi raison de poser vos propres limites. 
    Vous avez votre mot à dire tant que votre belle fille a un impact sur votre vie, vos enfants, et votre foyer. Nous pouvons que vous soutenir dans cette démarche. 
    Maintenant, c'est votre ténacité qui vous permettra de continuer votre histoire avec votre conjoint. 
    Tant que vous souhaitez "sauver" votre couple, vous lui donnez toutes les chances de se reconstruire. 
    Et votre couple doit être indépendant de votre belle-fille qui va également construire sa vie d'adulte. 
    Elle ne peut pas gâcher votre histoire, et c'est tout à votre honneur de vous battre pour cela. 
    Bon courage et n'hésitez pas à revenir vers nous. 
    L'équipe Easytribu
  • Bonjour , pour ma part , je ne déteste pas ses enfants , car ils ont été élevés dans le mensonge et la manipulation de leur maman. Le dialogue n'existe pas . Ils ont 22 , 19 et 17 ans. Le premier n'a pas vu son papa pendant 5 longues années ( 5 longues années de souffrance pour mon compagnon , à ce moment là) il est revenu , et j'ai sa connaissance , seulement dès que leur papa a établi des règles , il est reparti et cela fait 1 ans qu'il ne le voit plus. Il lui refait le coup une 2eme fois. Son deuxieme fils , cet été , on lui a proposé de venir une semaine à la maison avec sa petite amie car celui ci ne voulait pas qu'elle fasse connaissance avec sa maman et son frere. Il nous disait ne pas vouloir qu'elle soit mal avec eux. Nous leur avons laissé la maison , ( nous , nous partions une semaine en vacances) donc , nous leur laissions toute la liberté et par la même occasion l'opportunité de se comporter en jeunes adultes responsables. La 1ere semaine , déjà , nous étions encore avec eux , ils ont décidé un apres midi d'aller se promener. Ils sont jeunes c'est normal , mais à 20h , ils n'étaient tjrs pas là , 21h personne. Pas de sms , pas de coup de fils pour nous dire qu'ils ne rentraient pas manger . Ils étaient parti voir leur maman qui avait décider de les garder a manger . Mon compagnon l'a appelée . Effectivement , ils étaient chez elle . Il  s'est faché quand ils st rentrés à la maison en disant que chez nous , ce n'etait pas l'hotel...il ne voulait plus leur laisser la maison ...j'ai insisté auprès de lui pour leur laisser une chance en mettant cela sur le compte de la jeunesse. La semaine d'apres , nous partions en vacances .On avait fait la plein de courses et on leur avait laissé 100 euros au cas ou il leur manquerai kk chose ( du pain , pour prendre le bus eventuellement , ) Cela faisait à peine 2 jours que nous étions en bretagne quand son fils appel son père en lui disant qu'il ne restait plus que 20 euros pour leur semaine. J'étais folle de rage.ILs se sont payé kebab et ciné , et il ne leur restait plus que 20 euros pour faire la semaine. Quand je leur ai dit qu'ils n'étaient pas matures , j'en ai pri plein la tête : du style j'en ai rien a foutre de toi , tu n'es pas ma mère , tu n'es meme pas ma belle mère . Et sa soeur a sorti : le ménage cela se paye !!!!
    Ils se sont foutu de leur père et ils ne nous ont pas respectés .Ils ont décidés de ne plus venir , inversant les rôles et tournant la situation à leur avantage ( enfin c'est ce qu'ils croient) pour ne pas a avoir a assumer leur manque de maturité et de respect. Ce n'est pas eux que je deteste , c'est l'education que leur a donné leur mère. Sans regles aucune et sans respect non plus. Je suis inquiète pour des jeunes comme cela , car cela risque d'en faire des adultes brisés à l'avenir. J'ai pourtant essayé de leur donner mon point de vue , je pense que c'est peine perdue. j'espere pour eux qu'ils ne deviendrons aussi nocifs que leur maman . J'ai cette fichue impression qu'ils vont se planter : ce que je ne leur souhaite absolument pas . Mais rejeter la fautes sur autres pour ne pas avoir a assumer  et ensuite faire du chantage aux sentiments CELA , C'EST CE QUE JE HAIE LE PLUS CHEZ EUX !
  • Je crois que ce qui est le plus dur à accepter cest la différence d'éducation. Surtout, quand cest çe que l'on déteste. et à ces âges la, c'est très difficile d'inverser ou de faire changer de point de vue. C'est comme ancrée. J'écris ça en pensant à mon histoire....aujourd'hui, je vis comme si elle n'était pas la. Dès que ya quelque chose qui va pas je réfléchis et me demande au final est ce si important, si oui j'en parle à mon compagnon....sinon, je prends sur moi et je relativise.
  • Bonjour à tous,

    De mon côté, j'aime beaucoup mes deux belles-filles, qui m'ont toujours bien acceptée et se sont toujours montrées correctes à mon égard, voire solidaires (autant qu'on puisse l'être avoir un beau parent, n'exagérons rien non plus (hihi).
    Les reproches que j'ai à formuler sur leur comportement sont dirigés contre leurs parents.
    Je m'explique : nous nous sommes retrouvés durant plusieurs années à vivre à un km de la maison de la maman, avec une répartition moitié/moitié des gardes des demoiselles, notamment les we. Or, les we sont devenus au fil du temps l'anarchie totale, genre si maman m'a grondée vendredi soir ou si ma sœur me saoule, je décide de venir passer un jour ou deux jours chez papa le we qui n'est pas le sien (et puis le we d'après aussi, bien entendu).
    Imaginez la réaction d'une belle-mère qui aimerait bien que sa petite vie et son intimité à temps partiel soit aussi prise en compte dans cette famille, surtout quand de pseudos règles y sont soit disant établies.
    Après de multiples disputes,  je ne suis aperçue que tout cela arrangeait autant maman que papa (trop fier d'avoir ses filles qui veulent le voir en plus des we prévus). Conclusion, on m'a clairement fait comprendre que je n'avais rien à dire.
    C'est bien dommage car dorénavant, j'évite mes belles-filles, je fais mes we de mon côté et je ne me préoccupe absolument plus de ce que peux bien faire mon conjoint le we. Si c'est à ce prix, ce sera à ce prix, mais ce n'est pas moi qui me tiendrais à disposition d'une famille totalement désorganisée.
    C'est le couple qui paye.
    Bonne journée à tous.
  • Coucou Natacha,

    Je vis un peu la même chose et effectivement se sont les parents qui sont responsables de tout cela...!!!

    Je te souhaite bon courage et profite bien de tes Week end... même si je me doute que tu préférerais les passer avec Mr.


Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.