La fille de mon compagnon vient d'avouer à son père qu'elle n'arrive pas à s'entendre avec moi

Bonjour à tous,

C'est un peu triste que je me suis réveillée ce matin ... Hier soir, la fille de mon compagnon qui a 11 ans et demi, lui a dit (suite à un RDV chez un psy) qu'elle se ne sentait pas à l'aise avec moi.
Je vais dresser rapidement le tableau de l'histoire de notre petite tribu:
Il y a un peu plus de 3 ans, mon compagnon et moi sommes tombés très amoureux, nous nous sommes rencontrés alors qu'il traversait une période un peu difficile consécutive à sa séparation qui avait eu lieu quelques années auparavant (problèmes financiers, situation instable). A l'époque, il vivait en colocation, et recevait ses 2 enfants 1 week-end sur 2, il s'occupait d'eux également le mercredi (chez la maman), c'est un papa impliqué, qui ne pouvait recevoir ses enfants en garde alternée faute de moyens, mais faisait au mieux pour maintenir un lien fort. Comme il entretient de bon rapport avec son ex, malgré quelques frustrations, ça se passait globalement bien.
Au bout d'un an, nous avons décidé d'habiter ensemble, dans mon appartement et les enfants de mon compagnon venait un week-end sur 2, l'ambiance était joyeuse et détendue.
J'ai une fille qui a maintenant presque 12 ans, et sa fille a 11 ans et demi, elles avaient donc eniron 9 ans quand nous nous sommes rencontrés; la mayonnaise a bien pris bien qu'elles soient très différentes et nous nous en sommes réjouis, forcément, nous rêvions d'une petite famille recomposée heureuse, à la hauteur de sentiments que nous nous portons.
Depuis septembre dernier et compte-tenu de nos bons rapports, une garde alternée a été mise en place avec la fille de mon compagnon; son fils quant à lui continue de vivre à plein temps chez sa maman, il a 16 ans, c'est un grand garçon bien gentil.
Comme je le disais, nous habitons une semaine sur 2 dans mon appartement, qui n'est pas bien grand, 68 m2, et nos 2 filles partagent une chambre; idéalement, il nous faudrait plus de place, mais nous n'avons pas les moyens pour l'instant de déménager, et ça risque de durer encore quelques années; bien que petit, notre appartement est très confortable et cosy et nous avons une belle terrasse.
Nos 2 filles sont donc rentrées en 6ème cette année, chacune dans un établissement différent, la vie commune s'est mise en place;
J'ai très vite senti qu'il convenait de fixer des règles de vie commune afin que chacun comprenne comment on allait fonctionner, mais mon compagnon a toujours été réfractaire aux règles, avec le temps, j'ai du me résoudre à abandonner, d'une certaine manière, à lacher prise; je me suis donc vite retrouvée dans la situation de devoir mettre certaines limites seule, sans qu'il me soutienne ou ne me dédise d'ailleurs, comme par ex, limiter le temps d'écrans (sa fille est grande consommatrice, ma fille beaucoup moins car j'ai toujours veillé à contenir cette tendance).
J'avoue qu'il m'est très difficile de supporter un enfant qui passe ses journées rivé sur son portable ou l'ordi, j'ai tout de même cédé du terrain, histoire de ménager les susceptibilités avec quelques règles de base comme: les écrans dans la salon dés qu'il s'agit de dormir, quand on est dans les lieux communs, pas de portable ...
Depuis quelques semaines, je sens que la rélation avec la fille de mon compagnon s'est dégradée, le début de la complicité que nous avions commencé à créer petit à petit a pris un coup d'arrêt, et le malaise s'est installé; j'ai commencé à en parler avec mon compagnon, je sentais bien qu'il y avait un problème; nous sommes d'un tempéramment optimiste, nous sommes restés confiants, et avons décidés de rester naturels et attentifs mais hier soir, on a pris un gros coup sur la tête...
Ce qu'il ressort est que la fille de mon compagnon ne supporte pas que je lui fasse la moindre réflexion, elle estime que je n'ai pas à lui dire quoique ce soit, elle reproche à son père de passer trop de temps avec moi et pas assez avec elle, elle dit qu'elle n'arrive pas à s'entendre avec moi; et bing, prends ça dans les dents ...
Nous étions bien tristes tous les 2 hier soir, on imagine toujours qu'on est capable de rendre sa famille heureuse, le constat est forcément douloureux.
Du coup, nous sommes un peu perdus et je cherche à travers ce post des conseils ou des explications.
J'ai déjà beaucoup lu sur le sujet, j'ai bien compris que la petite a besoin de plus de moments seule avec son papa, ça se met en place mais ce n'est pas si simple quand on travaille, le temps fait parfois défaut.
Il est vrai que nous avons une relation très fusionnelle, et je peux imaginer que cet amour fort peut engendrer une forme de "jalousie", les petites filles rêvent d'avoir leur papa pour elles seules, et il semble que ce soit normal;
Il est vrai aussi que je suis d'un naturel assez directe, et sans être autoritaire, je rappelle les règles quand ça dérape; bien sûr, je prends des précautions avec la fille de mon compagnon (je suis bien plus directe avec ma fille) mais visiblement, ça ne passe pas.
Une problématique importante est qu'elles ont toutes les 2 le même âge, difficile de mettre en place des règles différentes dans ce contexte, du moins, je ne suis pas à l'aise avec cette idée; comment expliquer à sa propre fille que sa "demi-soeur" a plus de droits qu'elle ?
On se retouve parfois dans des situations paradoxales: la fille de mon compagnon qui passe sa journée devant un écran sans autres envies et ma fille que je stimule: elle fait du piano, de l'équitation, elle aime lire... ma fille a aussi beaucoup plus de devoirs, elle travaille et la fille de mon compagnon est dans la même chambre et regarde des series; il conviendrait qu'elles aient chacune leur chambre, mais ce n'est pas envisageable pour l'instant...
Alors, je suis à l'écoute de vos commentaires, avec l'espoir de trouver quelques idées ou astudes, ou pour mieux comprendre de qui se passe.
Car cette situation ne peut pas durer, la fille de mon compagnon en est arrivée à m'ignorer voire me provoquer, je sens bien que je l'énerve et personne ne pourra être heureux dans ce contexte.

D'avance merci,








Réponses

  • 1 Répondre sorted by Votes Date Added
  • Bonjour,

    Beaucoup de changement pour cette "petite". Mise en place de la garde alternée depuis septembre, entrée en 6ème (gros bouleversement), absence de son frère qui lui est chez maman à temps plein (jalousie peut-être ? ).

    Avez-vous eu une discussion avec elle en présence de son père ? une sorte de conseil de famille où elle pourrait vous dire ce qu'elle ressent vraiment ?

    Avoir ses enfants 1 weekend sur deux et la moitié des vacances c'est différent d'une garde alternée..

    et que dit la maman de cet enfant ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.