Désaccords sur l'éducation des enfants

Bonsoir,

Nous sommes une tribu de 5 : mon mari et ses 2 garçons ( 10 et  5 ans ) dont le plus grand vit avec nous à temps plein et ma fille de 7 ans et moi.

Nous vivons ensemble depuis 2 ans, et le grand vit avec nous depuis 1 an. Et c'est à ce moment que les difficultés ont démarrées. Car dans un premier temps son fils a refusé de m'écouter au quotidien. Et les premiers conflits avec mon mari, qui considérait que je ne supportais pas son enfant.

Au quotidien, je gère toute l'intendance, les réunions et sorties d'écoles, les devoirs, l'organisation à la maison. Et je le fais pour les deux sans différence.Quoi que, je me considère aujourd'hui beaucoup plus sévère avec ma fille pour justement éviter les conflits et que mon mari ou son enfant ne considère pas que je fasses de la différence. J'en viens même lors d'achat à acheter des choses plus chères pour lui que pour ma fille. Encore une fois pour éviter d'être accusé de faire de la différence.

Et pour info, nos activités professionnelles à mon mari et moi sont prenantes.

J'ai tout fait pour que son arrivée se fasse dans les meilleures conditions ; lui faire une chambre super sympa, des fringues neuves, du temps consacrés pour lui.

Et puis il a commencé à m'accuser d'être méchante, toujours sur son dos. Et je passes .... J'ai découvert un petit
garçon très sournois qui a une attitude complètement différente quand son père n'est pas là et qui est exécrable avec ma fille, son frère, moi et d'autres adultes. Le jour de notre mariage, il a été odieux, à faire semblant d'être malade et à faire la tête toute la journée.

Ce petit garçon ne veut son papa que pour lui et il a fallu lui expliquer que ce n'était pas ce qui était convenu, et que lorsqu'il a voulu vivre avec son papa, il savait que ma fille et moi faisions parties du "package".


Mon mari a mis du temps à réagir, jusqu'à ce que je lui dise que dorénavant je ne m’investirais plus et qu'il gérerait à sa manière son enfant. Son comportement irrespectueux, son suivi scolaire, ..... Il se débrouillerait sans moi.

Bien sur c'est très difficile, car lorsqu'on vit en famille, recomposée ou non, aller expliquer cela aux autres enfants à qui on met des règles en place et qui observe l'impunité sur d'autres ??.

Après maintes et maintes disputes, mon mari en est venu à vouloir divorcer et a n'écouter que les mensonges de son fils.

Et ce week end rebelote. Pendant les vacances, nous nous sommes mis d'accord, mon mari et moi sur le fait que cette année, les cadeaux, les sorties ...seraient assujettis aux résultats scolaires et aux comportement à l'école, à la maison et de manière générale pour les 3 enfants. Nous étions d'accord sur les fait que les enfants étaient en "sursis" pour leurs anniversaires qui arrivaient en septembre.

Et bien sur, retournement de veste ce dimanche. Les premiers résultats d'école du grand sont catastrophiques et mon mari n'a pas réagis. Et reviens sur l'accord que nous nous étions donnés. 

Je suis inquiètes pour cet enfant, qui n'a aucune règle ni de la part de mon mari ni d'ailleurs de sa mère qui l'accueille un week end sur deux mais qui a laissé tombé son rôle et qui nous considère comme le porte monnaie.
Je suis inquiètes car, je vois bien que lorsque des règles lui sont imposées, c'est un gamin gentil et respectueux. Je suis inquiètes car il est en cm2, que l'année prochaine c'est le collège et qu'il a énormément de lacunes.

Mon mari considère que je ne supporte pas son enfant, que je suis tout le temps dans le reproche. Et me reproche de lui donner des leçons alors que je serai laxiste avec ma fille. Et je peux vous assurer que c'est faux. Je suis de près la scolarité de ma fille, je la reprends dès qu'elle commence à dériver. Je la fais suivre par un pédopsy car il y a eu un incident lors de vacances scolaires qu'elle passait chez son père et où elle a menti sur des sujets graves. Chose qui ne s'est plus jamais reproduis. C'est une petite fille qui respecte, aime et écoute son beau père. Et je laisse toute la place à mon mari dans son éducation avec ma fille, et ne reviens jamais sur une de ses décisions la concernant. Il le sait mais il est tellement vexé qu'au lieu de réagir il me fait des reproches.

Je voudrais parfois prendre du recul, comme me le conseille mes proches. Mais comment en tant que maman, laisser tomber ? Comment faire comprendre à mon mari, que j'aime ce gamin, même si son fils ne m'aime pas, mais qu'il a besoin d'être drivé et accompagné ?

Et surtout sauver mon couple, qui bat de l'aile à cause de ces désaccords continuels d'éducation ?

Si vous avez des conseils ?

Merci

Mots clés:

Réponses

  • 1 Répondre sorted by Votes Date Added
  • Bonjour, 

    Votre situation n'est pas simple et reflète des difficultés relativement fréquentes dans les familles recomposées. 

    1ère difficulté : vous et votre mari : 2 perceptions différentes

    A priori vous n'avez pas la même analyse concernant vos attitudes respectives avec les enfants. Il pense que vous êtes "méchante" et que vous ne supportez pas son fils. Et de votre coté, vous êtes très attentive à "ne pas faire de différence" et à vous investir dans son éducation. C'est devenu un sujet hyper sensible où les reproches, de part et d'autres, risquent d'empêcher toute communication. 
    Solution : vous avez posé une question très pertinente : "comment lui faire comprendre que j'aime ce gamin". Voici une approche qui peut vous aider : 
    1. Parlez de ce que vous ressentez à votre conjoint, sans jamais l'accuser (ex : je suis triste de cette situation et je souhaiterais qu'elle change", j'aime ton fils et je me sens impuissante ....") 
    Puis évoquez les faits concrets, irréfutables,  qui expliquent votre ressenti : "hier, quand ton fils m'a dit ceci, il a été insolent, ..... Essayez de comprendre quels sont les faits qui lui font dire que vous êtes laxiste avec votre fille.
    Enfin, faites part de vos propres erreurs afin de ne pas tomber dans l'accusation des autres uniquement.
    2. Demander à votre conjoint son avis sur la situation , sans le couper. Dans votre mail, il n'est pas mentionné ce qui est important pour votre conjoint, quels sont ces principes éducatifs. Est-ce que l'éducation de son fils lui convient ? souhaite-t-il aussi du changement ? 
    3. Expliquez ce qui est important pour vous
    4. L'idéal serait, avant de parler de vos enfants, de constater les points communs et divergents que vous pouvez avoir sur l'éducation des enfants. 
    5. Tant que la conversation est constructive, proposez un compromis qui permettra de respecter vos souhaits à tous les deux.

    C'est une manière de renouer un dialogue sur un sujet sensible basé sur l'expression des sentiments, sur des faits concrets, sur la prise en compte de ce qui est important pour l'autre, sur l'absence de reproches (qui nuisent à la communication). 

    2ème difficulté : votre relation avec l'enfant de votre mari

    Un enfant difficile est très souvent un enfant en souffrance. Pour se rassurer sur l'amour que lui porte son père, il peut effectivement le tester et considérer que vos disputes sont des preuves d'amour. Et vous avez raison, tous les enfants ont besoin d'un cadre, cela les rassure, les sécurise. 

    Quelques conseils : 
    - Lui avez-vous dit que vous l'aimez ?
    - Lui avez-vous dit que vous avez essayé de lui construire un environnement accueillant lorsqu'il est arrivé pour qu'il se sente bien?
    - Lui avez-vous dit que vous souffriez de votre relation ? 
    - Lui avez-vous dit que vous n'aviez aucun volonté de lui "piquer son père" ? 
    - Lui avez-vous expliquez le sens de chacune de vos règles éducatives (si elles sont différentes de sa précédente vie, il faut qu'il comprenne pourquoi) ?
    - Sur certains sujets vous pouvez proposer un compromis qui lui permette de choisir entre 2 options, tout en respectant les règles. C'est une manière de respecter sa personnalité aussi (timing pour faire les devoirs, ...). 
    - Un exercice intéressant : lui proposer de poser sur une feuille 2 colonnes et d'y mettre ses qualités et ses défauts. Vous serez certainement surpris de la manière dont les défauts s'accumulent .... 
    Votre objectif dans cet exercice est de rééquilibrer les colonnes ... Vous pouvez aussi vous amuser à le faire pour vous, avec lui. Cet exercice permet de voir ce qu'on ne voit plus chez l'autre !!!

    Le fils de votre mari est à un âge sensible, vous avez raison. Mais c'est un âge qui permet le dialogue plus facilement. C'est le moment d'avoir une bonne conversation. 

    Votre volonté de faire changer la situation est votre meilleur atout. Votre volonté de construire un véritable foyer, de participer à la construction du fils de votre mari comme vous le faites pour votre fille sont les meilleurs moyens de réussir votre vie de famille recomposée. 
    Il faut arriver à dialoguer, avec votre mari et votre beau-fils, et pour cela nous vous avons fait partde quelques techniques qui pourraient vous aider. 

    Bon courage pour la suite et n'hésitez pas à revenir vers nous si vous avez encore des interrogations. 

    L'équipe Easytribu


Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.